Aller au contenu principal

Wynwood, le ghetto devenu « arty » 

Naguère mal famé, le quartier de Wynwood (Miami, Floride, États-Unis) devient un lieu prisé des artistes urbains et des amateurs d’art contemporain.

Miami, ce n’est pas que le glamour et Les Experts. C’est aussi le « Wynwood art district » : un quartier complètement imprégné par l’art urbain, ou « street art ». 

De larges avenues perpendiculaires, des blocs de bâtiments à un seul niveau et partout, des façades transformées en fresques murales — ou « murals ». Se promener dans Wynwood, c’est naviguer dans les cases d’une bande dessinée très colorée, en trois dimensions et aux influences multiples. 

Peints, graffés ou sculptés sur les murs, on croise ainsi un Yoda multicolore qui scande « Stop wars », un cétacé en noir et blanc, des textes aux contours stylisés, trois paires d’yeux très réalistes qui nous fixent en gros plan…

Il y a quelques années, le tableau était moins reluisant. Depuis le départ de l’industrie textile, le quartier était devenu un no man’s land marqué par la criminalité.

Au début des années 2000, des investisseurs s’intéressent à Wynwood. À leur tête : Tony Goldman, féru d’art contemporain, connu pour repenser et relancer les zones urbaines en déshérence. 

Les entrepôts désaffectés sont rachetés, réhabilités. Et le quartier renaît par le street art. De jeunes artistes s’y installent, Wynwwod devient branché. Soixante-dix galeries, musées et collections permettent d’y découvrir des artistes du monde entier. Des restaurants et cafés aux décors et menus avant-gardistes parachèvent l’œuvre.

De prestigieux festivals et foires d’art dynamisent le quartier. Une fois par mois, pendant la « Second saturday art walk », foodtrucks et DJ investissent les rues tandis que les galeries ouvrent leurs portes. 

S’il en est une à ne pas manquer, c’est l’exposition permanente « Wynwood walls »  : là, non loin d’un portrait de l’opposante birmane Aung San Suu Kyi par Shepard Fairey et en face d’un immense « baby Hulk » de Ron English, on découvre les étranges personnages masqués de Miss Van, une artiste… toulousaine.

Photos : A. B.et L. S.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité