Aller au contenu principal

« ZNT : mobilisons-nous contre ces absurdités »

Damien Greffin et Cyrille Milard président respectivement la FDSEA Île-de-France et la FDSEA Seine-et-Marne.

«  Dès 2019, votre Fédération s’est mobilisée, aux côtés des JA et de la chambre d’Agriculture, pour poser les bases d’une coexistence sereine sur nos territoires ruraux et péri-­urbains entre les agriculteurs et leurs riverains. Sur le principe de ’’mieux se connaître, c’est mieux se comprendre et mieux se respecter’’, nos trois structures ont été l’an dernier à l’initiative de la signature des Chartes départementales de bon voisinage avec les acteurs locaux (Unions des maires, conseils départementaux, préfectures).

Cet engagement fort et volontaire de chacun des signataires exprimait un souhait manifeste de dialogue et de respect mutuel, basé sur le pragmatisme et le bon sens. Il a d’ailleurs été également adopté dans de nombreux départements.

La réglementation ZNT ’’riverains’’, adoptée à la hussarde pendant la période des fêtes, est venue contrer notre démarche volontariste  : instauration de distances d’interdiction de traitement à proximité des zones habitées ou recevant du public sensible, sur des largeurs variant selon les produits utilisés et les cultures en place.

Une fois de plus, l’arsenal réglementaire vient toucher de plein fouet notre outil de production, au mépris de toute considération de gestion agronomique de nos parcelles, d’impact économique dans une région fortement concernée, et de toute confiance dans notre capacité à gérer les situations avec discernement et responsabilité, alors que l’épandage agricole des produits phytosanitaires est déjà une pratique très encadrée.

Pour certains produits, il est possible de réduire ces distances d’interdiction d’épandage à une double condition  : utilisation de buses anti-dérive, et existence d’une charte départementale d’utilisateurs de produits phytosanitaires, validée par le préfet. La chambre d’Agriculture porte pour la profession l’élaboration de ces nouvelles chartes sur l’ensemble de la région. Elles reprennent autant que possible nos chartes existantes, en les adaptant aux exigences de la nouvelle réglementation.

Avant d’être adoptées, ces chartes doivent préalablement faire l’objet d’une concertation publique  : entre le 15 mai et le 15 juin, le public et en particulier les riverains de parcelles agricoles et leurs représentants ont la possibilité de formuler des remarques sur leur contenu. La synthèse des observations et leur analyse seront portées à la connaissance des préfets avant qu’ils ne valident les chartes définitives.

En même temps, le collectif des maires anti-­pesticides et neuf ONG, emmenées par Générations futures, viennent d’être déboutés de leur recours au Conseil d’État contre la possibilité de réduire les distances d’épandage, nul doute qu’ils seront au rendez-vous de cette consultation. La bataille idéologique sera sans doute longue…

C’est pourquoi nous, agriculteurs utilisateurs de produits phytosanitaires, formés à cet effet et professionnels, devons montrer que nos pratiques sont justifiées et responsables. Ne laissons pas ceux qui ne connaissent ni nos métiers, ni ses contraintes, édicter ce que seront nos pratiques demain. DU 15 MAI AU 15 JUIN, ­MOBILISONS-NOUS  !

Pour dénoncer cette absurdité que sont les ZNT, rappelons que nos produits phytosanitaires sont homologués avec des distances, nos matériels sont adaptés pour respecter l’environnement et les riverains, qui va payer nos pertes de chiffre d’affaires  ? Qui va entretenir ces zones demain abandonnées  ?… Il nous faut valider cette charte qui nous semble équilibrée, engageant la profession dans la protection des riverains. Et charge à nous de faire des propositions pour que le sens commun puisse faire que riverains et paysans cohabitent avec intelligence et respect. Nous comptons sur vous  !  »

Le dossier de concertation publique et le registre des observations sont accessibles sur le site Internet de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France  : https ://idf.chambre-agriculture.fr/piloter-son-entreprise/reglementations/concertation-publique.

Les plus lus

La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Le 21 mai, à Sours. Largeur de la bordure, espèces cultivées sur la parcelle, pourcentage de sol nu, espèces qui la composent et leur quantité, rien n'échappe aux élèves de l'Eplefpa de La Saussaye lors de leur diagnostic.
Les bordures de champs de La Saussaye auscultées
Les élèves des parcours agricoles de l'Eplefpa de Chartres-La Saussaye ont effectué, le 21 mai, un diagnostic complet des…
Le 26 mai, à Châteaudun. Jean-François Carenco est venu partager sa vision de la transition énergétique avec le campus Les Champs du possible.
« Accepter le chant du coq et l’odeur du méthane »
La rencontre économique organisée par le campus dunois Les Champs du possible le 26 mai avait pour thème la transition…
Le gel de début avril a impacté les vignobles romanais (archives).
Un marché international sous tension pour le sauvignon
Le gel a fortement impacté les vignobles romanais. Même si la cave Les Vignerons des coteaux romanais va puiser dans les stocks,…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité