Aller au contenu principal

Elevage
110 ème concours de Charolais à St Amand Montrond

Les éleveurs charolais du Cher organisent les 21, 22 et 23 novembre le désormais incontournable concours. 161 animaux participent.

Comme depuis cent-dix ans maintenant, le concours Charolais se tiendra à Saint Amand Montrond les 21, 22 et 23 novembre. Cette manifestation est organisée par l’association des éleveurs Charolais du Cher (AECC 18).

Ce rassemblement départemental est un moment d’échange entre les éleveurs mais propose aussi un large choix de reproducteurs Charolais à la vente. Il est à noter que cette année encore, une prime de 50 euros sera attribuée par tirage au sort à trois acquéreurs d’un géniteur lors du concours.

Vingt-neuf éleveurs participent au concours

161 animaux participeront au concours. L’AECC 18 a le plaisir d’accueillir cette année encore des éleveurs du Cher mais aussi des départements de l’Allier et de la Nièvre. Saint Amand Montrond se trouve être le dernier concours avant la grande finale de Moulins. Il reste par son nombre de participants et le nombre d’animaux présentés, l’un des plus grands concours de France.

Contact

Nina Lefort Chargée de communication Chambre d’agriculture du Cher 02 48 23 04 07 n.lefort@cher.chambagri.fr

Echanges entre sélectionneurs et utilisateurs de reproducteurs

Ce concours de traditions, de techniques modernes de sélection, y compris dans ses aspects futuristes comme la génomie, est riche pour l’élevage.

« Les éleveurs qui ont choisi d’être sélectionneurs apportent des conseils et leurs expériences aux éleveurs utilisateurs des reproducteurs. Ils ont une excellente connaissance des lignées marquantes qui ont fait progresser leurs élevages et ce savoir constitue une émulation toujours très appréciée des éleveurs » explique Thierry Marié, président de l’association des éleveurs Charolais du Cher.

Informations pratiques

Dates : 21, 22 et 23 novembre.


Horaires : les 21 et 22 novembre de 8h à 22h et le 23 novembre de 8h à 13h.


Lieu : Ferme expo, quai Pluviose à Saint Amand Montrond. Possibilité de se restaurer sur place.

 


Le détail des animaux en compétition


6 taureaux adultes

3 mâles de trente mois

7 mâles de dix-huit mois

2 veaux d’automne 120 mâles de l’année

3 femelles adultes

1 femelle de trente mois

2 femelles de dix-huit mois

16 laitonnes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Vendredi 9 février, à Chartres. Bertrand Petit (à d.) a présidé la 78e assemblée générale de la FNSEA 28.

La FNSEA 28 dresse un premier bilan des actions en assemblée générale
La 78e assemblée générale de la FNSEA d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 9 février à Chartres. L'occasion de faire le point…
Blocus de Paris : les agriculteurs font le siège sur l'A10 [VIDÉO]
Initialement installés à Longvilliers pour tenir le blocus de Paris, les agriculteurs ont progressé jusqu'à Janvry où ils ont été…
Les dernières mobilisations ont permis d'obtenir des avancées.
Synthèse des avancées obtenues
140 points et mesures ont été demandés par la FNSEA et JA. Voici un résumé en douze points des avancées obtenues et des mesures à…
Sur l'A1, une centaine de tracteurs des agriculteurs de la FDSEA et des JA Val-d'Oise et Oise « tiennent la position » sur l'aire de Chennevières depuis lundi midi. Une opération escargot s'est tenue mercredi 31 janvier sur les routes secondaires. Ils devaient être rejoints par les agriculteurs du Nord mercredi et jeudi.
Acte 2 : le siège de la capitale
À la suite des « annonces insignifiantes » du Premier ministre et à son « attitude désinvolte » à l’égard des agriculteurs…
Mercredi 24 janvier, de nombreux agriculteurs ont rejoint des supermarchés, dont notamment le Leclerc de Blois, pour échanger avec les consommateurs et mettre des étiquettes sur les produits alimentaires créant une concurrence déloyale.
La mobilisation des agriculteurs s’intensifie en Loir-et-Cher
Les deux syndicats agricoles, FNSEA 41 et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher, continuent leurs actions sur le territoire…
Publicité