Aller au contenu principal

Élevage
Comice du Perche et Dunois : rendez-vous les 25 et 26 juin à Courville-sur-Eure

Les organisateurs du comice agricole du Perche et Dunois ont tenu leur assemblée générale vendredi 25 mars. Ils sont revenus sur l'activité du bureau et les préparatifs de l'événement.

Vendredi 25 mars, à Courville-sur-Eure. Jean-Pierre Hamet fait le point sur l'année écoulée et l'organisation du comice qui se tiendra les 25 et 26 juin prochain.
Vendredi 25 mars, à Courville-sur-Eure. Jean-Pierre Hamet fait le point sur l'année écoulée et l'organisation du comice qui se tiendra les 25 et 26 juin prochain.
© A.L. - Horizons

Vendredi 25 mars, à Courville-sur-Eure. Jean-Pierre Hamet (3e à g.) fait le point sur l'année écoulée et l'organisation du comice qui se tiendra les 25 et 26 juin prochain.

Après deux ans d'absence pour cause de pandémie, les préparatifs du comice agricole du Perche et Dunois s'enchaînent. Cette semaine, les organisateurs du comice ont tenu leur assemblée générale. L'occasion de faire le point sur l'année écoulée et sur les préparatifs de la fête, en présence d'Hervé Buisson, maire de Courville-sur-Eure, et de Luc Lamirault, député d'Eure-et-Loir.

Dix stands acquis

Du côté de l'année 2021, l'absence d'événement n'a pas empêché les membres du bureau de se réunir. On note l'entrée au bureau de Brigitte Houdy et Yvan Guyon. Les membres du tiers sortant ont été réélus.

Les comptes 2021 sont à l'équilibre, le budget 2022 aussi. Parmi les nouveautés, une dizaine de stands supplémentaires ont été acquis. Le bureau du comice souhaite que les jeunes de l'association Passion élevage 28 se joignent à eux à chaque réunion en tant qu'invités.

Du côté du comice, l'organisation avance. Claire Auguste, directrice du GDS, a fait un point sur l'organisation sanitaire côté animaux. Une visite pré-comice, regroupant les membres du comice et les sponsors, sera organisée le 3 juin. L'ensemble des organisateurs et les bénévoles sont motivés pour organiser une belle fête. Ils ont même convié le beau temps à se joindre à eux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité