Aller au contenu principal

FNSEA 28 et CVL : les moments forts de l'année 2022

Comme chaque année, en 2022 la FNSEA 28 et la FNSEA Centre-Val de Loire ont été sur tous les fronts pour défendre l'agriculture du département. Retour en images.

Défendre les intérêts de la profession auprès des élus

Le 27 mai à Sandillon (Loiret), la FNSEA CVL a rencontré la Première ministre Élisabeth Borne, accompagnée de la ministre de la Transition écologique, en déplacement dans une exploitation agricole touchée par la sécheresse. L’occasion d’aborder les enjeux de l’irrigation et du stockage de l’eau.
Le 27 mai à Sandillon (Loiret), la FNSEA CVL a rencontré la Première ministre Élisabeth Borne, accompagnée de la ministre de la Transition écologique, en déplacement dans une exploitation agricole touchée par la sécheresse. L’occasion d’aborder les enjeux de l’irrigation et du stockage de l’eau.

 

Dans le cadre des élections législatives, la FNSEA 28 a invité début juin dans chaque circonscription les candidats à venir faire part de leurs engagements pour l’agriculture en participant à un temps d'échanges au sein d’une ferme.
Dans le cadre des élections législatives, la FNSEA 28 a invité début juin dans chaque circonscription les candidats à venir faire part de leurs engagements pour l’agriculture en participant à un temps d'échanges au sein d’une ferme.

 

Tous les candidats reçus ont signé la charte d'engagement de défense de notre souveraineté alimentaire.
Tous les candidats reçus ont signé la charte d'engagement de défense de notre souveraineté alimentaire.

 

La directrice régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt, Virginie Jorissen, s'est rendue chez Sébastien Prouteau, président de la FNSEA CVL et agriculteur à Maillé (Indre-et-Loire), le 29 octobre. L’occasion pour le syndicat d’évoquer les thématiques qui le préoccupent à court et moyen terme.
La directrice régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt, Virginie Jorissen, s'est rendue chez Sébastien Prouteau, président de la FNSEA CVL et agriculteur à Maillé (Indre-et-Loire), le 29 octobre. L’occasion pour le syndicat d’évoquer les thématiques qui le préoccupent à court et moyen terme.

Faire face au défi climatique dans un monde de transitions

Gel d’avril, épisodes de grêles en juin& La FNSEA 28 a été pleinement mobilisée pour recenser les agriculteurs touchés, quantifier les dommages, et accompagner les sinistrés dans leurs démarches de reconnaissance des calamités.
Gel d’avril, épisodes de grêles en juin… La FNSEA 41 a été pleinement mobilisée pour recenser les agriculteurs touchés, quantifier les dommages, et accompagner les sinistrés dans leurs démarches de reconnaissance des calamités et dans la demande d’aides complémentaires.
© FNSEA 41

 

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, était présent à Thenay (Loir-et-Cher) le 21 juin pour constater les dégâts engendrés par les orages des 4 et 19 juin. La FNSEA CVL, présente sur place, lui a demandé d’activer des dispositifs et des mesures à la hauteur des enjeux.
Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, était présent à Thenay (Loir-et-Cher) le 21 juin pour constater les dégâts engendrés par les orages des 4 et 19 juin. La FNSEA CVL, présente sur place, lui a demandé d’activer des dispositifs et des mesures à la hauteur des enjeux.

 

La FNSEA le réclamait depuis dix ans ! Enfin, un nouveau système pour une meilleure gestion globale des risques en agriculture a été acté. Ce système assurantiel totalement rénové a été présenté lors des assemblées générales des syndicats locaux de la FNSEA 28 de novembre à décembre.
La FNSEA le réclamait depuis dix ans ! Enfin, un nouveau système pour une meilleure gestion globale des risques en agriculture a été acté. Ce système assurantiel totalement rénové a été présenté lors des assemblées générales des syndicats locaux de la FNSEA 28 de novembre à décembre.

 

Lundi 26 septembre, à l’occasion d’une conférence de presse devant le tribunal d’Orléans (Loiret), les responsables des régions du bassin Loire-Bretagne sont venus officialiser le dépôt du recours collectif contre le nouveau Sdage (Schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau) tout en dénonçant ses dérapages. Un recours a également été déposé par la FNSEA 28 contre le Sdage Seine-Normandie.
Lundi 26 septembre, à l’occasion d’une conférence de presse devant le tribunal d’Orléans (Loiret), les responsables des régions du bassin Loire-Bretagne sont venus officialiser le dépôt du recours collectif contre le nouveau Sdage (Schéma directeur d’aménagement et de gestion de l’eau) tout en dénonçant ses dérapages. Un recours a également été déposé par la FNSEA 28 contre le Sdage Seine-Normandie.

Des projets au service des adhérents

À la suite d'une demande récurrente depuis plusieurs années, une enquête menée en 2020 a permis à la FNSEA 28 de s’engager auprès du dispositif Ensivalor pour un enlèvement de pneus dans le département. Cette action a pris place en automne dans quatre points de collecte dans les silos de coopératives partenaires. Ce sont plus de 170 tonnes de pneus de 80 adhérents qui ont été recyclées.
À la suite d'une demande récurrente depuis plusieurs années, une enquête menée en 2020 a permis à la FNSEA 28 de s’engager auprès du dispositif Ensivalor pour un enlèvement de pneus dans le département. Cette action a pris place en automne dans quatre points de collecte dans les silos de coopératives partenaires. Ce sont plus de 170 tonnes de pneus de 80 adhérents qui ont été recyclées.

 

La SAS Agrisolaire 28 a été constituée en mars 2021 avec l'appui de la FNSEA d'Eure-et-Loir pour mutualiser la construction de bâtiments agricoles avec une toiture photovoltaïque. Elle rassemble 13 agriculteurs associés portant un projet de 3,5 millions d'euros. La phase de construction de 14 bâtiments est en cours, plusieurs centrales solaires sont en production depuis l'été 2022.
La SAS Agrisolaire 28 a été constituée en mars 2021 avec l'appui de la FNSEA d'Eure-et-Loir pour mutualiser la construction de bâtiments agricoles avec une toiture photovoltaïque. Elle rassemble 13 agriculteurs associés portant un projet de 3,5 millions d'euros. La phase de construction de 14 bâtiments est en cours, plusieurs centrales solaires sont en production depuis l'été 2022.

Assurer un dynamisme des filières d'élevage

Alors que l’origine des produits agricoles et la juste rémunération des agriculteurs guident ses actions, la FNSEA 28 a interpellé les GMS du département en choisissant la voie du dialogue. À l’approche de la date butoir des négociations commerciales, un courrier a été envoyé aux supermarchés du département et, le 25 février, une délégation composée de représentants de chaque filière animale a été reçue par un directeur de GMS.
Alors que l’origine des produits agricoles et la juste rémunération des agriculteurs guident ses actions, la FNSEA 28 a interpellé les GMS du département en choisissant la voie du dialogue. À l’approche de la date butoir des négociations commerciales, un courrier a été envoyé aux supermarchés du département et, le 25 février, une délégation composée de représentants de chaque filière animale a été reçue par un directeur de GMS.

 

Le 28 novembre, les élus de la FNSEA 28 et représentants des éleveurs laitiers ont rencontré les parlementaires d’Eure-et-Loir afin de les interpeller sur les difficultés d’application de la loi Egalim 2.
Le 28 novembre, les élus de la FNSEA 28 et représentants des éleveurs laitiers ont rencontré les parlementaires d’Eure-et-Loir afin de les interpeller sur les difficultés d’application de la loi Egalim 2.

 

En 2022, dans le cadre de la démarche Éleveurs et engagés, quatorze éleveurs ont approvisionné quatre enseignes partenaires avec 45 bêtes de races charolaise, limousine et blonde d’Aquitaine. Des animations avec dégustation ont eu lieu au printemps et à l’automne chez les distributeurs.
En 2022, dans le cadre de la démarche Éleveurs et engagés, quatorze éleveurs ont approvisionné quatre enseignes partenaires avec 45 bêtes de races charolaise, limousine et blonde d’Aquitaine. Des animations avec dégustation ont eu lieu au printemps et à l’automne chez les distributeurs.

 

Le 7 octobre, les éleveurs laitiers de la FNSEA CVL ont lancé un cri d’alarme auprès des conseillers du ministre de l’Agriculture lors d’un entretien. Les dangers du non-renouvellement de la filière laitière étaient au cSur des discussions.
Le 7 octobre, les éleveurs laitiers de la FNSEA CVL ont lancé un cri d’alarme auprès des conseillers du ministre de l’Agriculture lors d’un entretien. Les dangers du non-renouvellement de la filière laitière étaient au cSur des discussions.

 

S'approprier la réforme de la Pac

Pour prévoir concrètement l’application de la Pac 2023 sur son exploitation, la FNSEA CVL a accompagné ses adhérents par le biais de formations, de rendez-vous personnalisés et par la mise à disposition de simulateurs. Au printemps, à Chartres, cinq sessions de formation ont permis à une soixantaine d’agriculteurs d’appréhender les modifications à venir.
Pour prévoir concrètement l’application de la Pac 2023 sur son exploitation, la FNSEA CVL a accompagné ses adhérents par le biais de formations, de rendez-vous personnalisés et par la mise à disposition de simulateurs. Au printemps, à Chartres, cinq sessions de formation ont permis à une soixantaine d’agriculteurs d’appréhender les modifications à venir.

 

Enrayer les dégâts de gibier

La FNSEA CVL a interpellé les ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, ainsi que toutes les associations spécialisées nationales, pour Suvrer à la relance de l'expérimentation et de la commercialisation de répulsifs efficaces contre les attaques de volatiles.
La FNSEA CVL a interpellé les ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, ainsi que toutes les associations spécialisées nationales, pour Suvrer à la relance de l'expérimentation et de la commercialisation de répulsifs efficaces contre les attaques de volatiles.

 

En décembre, la FNSEA 28 a déposé une demande de battue administrative pour les communes de Nogent-le-Rotrou et Berd’Huis touchées par d’importants dégâts de sangliers.
En décembre, la FNSEA 28 a déposé une demande de battue administrative pour les communes de Nogent-le-Rotrou et Berd’Huis touchées par d’importants dégâts de sangliers.

 

La FNSEA CVL s’est associée à AgriProTech pour proposer à ses adhérents une commande groupée de laser pour la protection de leurs semis. Le 5 avril à Theuville, une démonstration était organisée.
La FNSEA CVL s’est associée à AgriProTech pour proposer à ses adhérents une commande groupée de laser pour la protection de leurs semis. Le 5 avril à Theuville, une démonstration était organisée.

 

Lire aussi :  Les vœux de Bertrand Petit

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité