Aller au contenu principal

A154 : les agriculteurs euréliens réunis pour échanger

FNSEA 28 et Jeunes agriculteurs ont réuni leurs adhérents concernés par la future autoroute A154, vendredi 10 juin à Chartres.

Vendredi 10 juin, une vingtaine d'agriculteurs du département se sont réunis salle Mathurin-Régnier à la chambre d’Agriculture, à Chartres, à l'appel de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, en présence des présidents des deux syndicats, Bertrand Petit pour la FNSEA 28 et Guillaume Chenu pour JA 28, ainsi que de Pierre Lhopiteau, élu à la chambre d'Agriculture d'Eure-et-Loir en charge du foncier.

Ils ont tout d'abord déploré le peu de communication sur le sujet de la future A154, certaines mairies n'ayant d'ailleurs aucune information. Pierre ­Lhopiteau indique qu'une réunion, plusieurs fois repoussée, aura lieu en préfecture vendredi 1er juillet et que l'État devant décider du cahier des charges pour fin juin, la chambre d'Agriculture a demandé à être partie prenante.

Remembrements

Les remembrements sont à la charge du concessionnaire, celui-ci n'a pas encore été choisi à ce jour. Ils devront être les plus larges possible pour limiter l'impact sur les exploitations concernées. La profession fait la demande que soient intégrées toutes les communes concernées, ainsi que les communes limitrophes. Le département et les agglos de Chartres et Dreux n'ont pas fait de réserves foncières qui auraient pu permettre le déplacement complet d'exploitations. Le problème des communes déjà remembrées, avec des agriculteurs qui y ont fait des investissements, est aussi relevé.

Nombreuses interrogations

De nombreuses interrogations demeurent concernant les aménagements secondaires. Toutes les traversées ne seraient pas définies. Certains passages de gibier pourraient être mutualisés avec des chemins de passage agricole. À Sours, la question est posée quant à la modification du trajet avec le déplacement du fuseau vers de bonnes terres. La vigilance devra aussi être de mise sur les compensations environnementales.

La FNSEA 28 invite tous les agriculteurs, maires et conseillers municipaux à s'impliquer dans les différents groupes de travail qui seront mis en place : mairies, communautés de communes, sous-préfectures, etc.

+ d'infos :

Si vous avez d'autres remarques à faire parvenir, contactez votre FNSEA 28 à fnsea28@agricvl.fr.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité