Aller au contenu principal

Agronumericus : l’agriculture 2.0 à l’honneur

Le 22 septembre à Paris, c’était le lancement du livre d’Hervé Pillaud : Agronumericus, Internet est dans le pré.

Hervé Pillaud, agriculteur - ou plutôt « a-geek-ulteur » comme il se définit — a réuni famille, collègues et amis au Village by Crédit agricole, à Paris, pour le lancement de son livre Agronumericus, Internet est dans le pré.

L’ouvrage est consacré à l’agriculture connectée. « Allier l’agriculture et le numérique permet d’entrer dans l’ère de la connaissance », argue Hervé Pillaud. Il précise :   « Ce n’est pas un livre technique, c’est un essai : une vision personnelle des choses. »

L’éleveur vendéen souhaite que son ouvrage suscite la discussion : « Surtout, c’est important qu’on échange dessus. Il y a d’ailleurs une page web collaborative dédiée au livre. C’est ensemble, agriculteurs et non agriculteurs, qu’on arrivera à faire bouger les choses. »

Plusieurs personnalités ont couvert d’éloges le livre et son auteur.

Gilles Babinet, responsable des enjeux de l’économie numérique pour la France auprès de la Commission européenne, s’est dit « heureux d’assister à ce moment important ».

« Bravo Hervé !, s’est exclamé Guy Vasseur, président de l’Assemblée permanente des chambres d’Agriculture. Merci de nous aider à voguer sur ce domaine nouveau. »

Il a ajouté : « Il ne faut pas que nous, (agriculteurs, ndlr), rations l’avenir au niveau du numérique et du big data car il y a un enjeu. Tu as posé une première pierre à l’édifice ».

Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA et membre de la FDSEA de Maine-et-Loire, a dit « l’émotion et la fierté des acteurs agricoles » : « peu d’agriculteurs ont écrit des livres prospectifs sur un sujet aussi novateur que celui-là ! »

Elle raconte : « En Pays de la Loire, tu as été l’évangélisateur des réseaux sociaux. Tu nous as convaincus : le numérique offre de merveilleuses opportunités à l’agriculture. Tu as décodé des termes obscurs. Maintenant, les mots « software », « Mooc », « big data », « hackathon » n’ont plus de secrets pour moi ! »

« Ce livre redonne sens, confiance, fierté aux agriculteurs. L’agriculture s’est approprié toutes les nouvelles technologies. », a pointé le sénateur de Vendée Bruno Retailleau.

Laure de la Raudière, députée d’Eure-et-Loir, a aussi pris la parole : « Hervé, on s’est rencontrés sur internet et puis on s’est rencontrés en vrai. Comme quoi, les réseaux sociaux ne tuent pas les rencontres ! »

Quant à la secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire, elle a dit admirer « le travail de vulgarisateur » d’Hervé Pillaud, saluant un « livre très didactique et pédagogique ».

Elle précise : « Dans le dernier chapitre, plus prospectiviste, vous parlez formation des élites, protection des données, réformation des institutions. Bravo de vous saisir et de vulgariser les grands enjeux, et de les traduire en politiques publiques. »

Axelle Lemaire a terminé son intervention en proposant des pistes sur le numérique appliqué à l’agriculture. 

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité