Aller au contenu principal

Bientôt un village de start-ups agricoles à Châteaudun

Un village de start-ups tournées vers l’agriculture innovante va ouvrir ses portes à Châteaudun. Il fait partie du réseau « Village by CA » du Crédit agricole.

Un village de jeunes entreprises, labellisé par le Crédit agricole, est en train de naître sur le campus Les champs du possible, à Châteaudun.

Ce « Village by Crédit agricole » est la déclinaison en région d’un concept lancé à Paris en 2014 : « un lieu dédié au business, à l’innovation et à la rencontre, rue de la Boétie », expliquait Mustapha Cherifi, de Crédit agricole store, lors d’une réunion de présentation qui se tenait le 29 octobre à Châteaudun.

Le village parisien est peuplé de « 85 start-ups spécialisées en agriculture, agroalimentaire, santé, vieillissement, logement et énergie », qui coopèrent et discutent entre elles et avec « de petites et moyennes entreprises, de grands groupes et des universitaires ».

L’idée est de faire la même chose sur le campus dunois, avec des start-ups plutôt tournées vers l’agricole.

Le lieu est encore en travaux et le village, temporaire. Fin 2016, six cents mètres carrés situés au rez-de chaussée du campus pourront héberger entre quinze et vingt start-ups, chacune pour une durée de vingt-trois mois.

En attendant, il y a de la place pour cinq ou six structures. « Deux ont tapé à la porte, avec des projets concrets », annonce Franck Trainson, du Crédit agricole Val-de-France.

Les entrepreneurs pourront bénéficier des ateliers du lycée agricole de Nermont (labo, ferme pédagogique…), propriétaire du site.

Pour fabriquer leurs objets innovants, ils auront à leur disposition des machines (fraiseuse, oscilloscope numérique…) réunies dans un espace appelé « farmlab ».

Isabelle Colin est à la tête d’une jeune entreprise qui crée des lunettes connectées, installée au Village by CA de Paris : « Je dirais qu’on a gagné quatre ans grâce au village, estime-t-elle. Ce système apporte une réelle dynamique. On apporte plein de choses aux grands patrons et les grands groupes nous tirent vers le haut. »

Car un Village by CA s’appuie sur un réseau d’entreprises et de collectivités partenaires qui vont accompagne les start-ups du village et faire vivre le lieu.

Le village dunois en recherche « entre sept et dix ». Moyennant 2 500 à 10 000 euros pour trois ans, ces partenaires pourront par exemple participer à la sélection des start-ups du village ou accéder aux infrastructures du campus. « En étant partenaires de ce projet, vous serez gagnants et ferez gagner le territoire ! », encourage le directeur général adjoint du Crédit agricole Val-de-France.

Le Village by CA de Châteaudun sera l’un des trois villages lancés en région à la mi-octobre, avec Brest et Lille. Treize autres vont ouvrir entre début 2016 et fin 2017.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité