Aller au contenu principal

Commercialisation
Bienvenue à la ferme : le terroir mis en avant

Des producteurs de Loir-et-cher s’étaient donné rendez-vous dimanche 24 juillet à Blois, afin de proposer leurs différents produits locaux.

Surplombant la ville de Blois, sous un soleil majestueux, dix-sept producteurs locaux sont présents aux Jardins de l’évêché en ce dimanche 24 juillet dans le but de proposer à la vente leurs productions. « On a pu voir quelques touristes, mais ce sont finalement des habitués qui reviennent, ce qui veut dire que les produits locaux sont appréciés », détaille Sylvie Ragot, présidente de Bienvenue à la ferme et gérante de la Ferme de la Cabinette. Les visiteurs arpentant les allées du marché sont ravis de pouvoir profiter de l’ombre des lieux. Arnaud Bessé, président de la chambre d’Agriculture, présent ce jour-là, évoque « la chance de pouvoir organiser un marché de producteurs dans un cadre aussi splendide avec une partie ombragée et surtout en pleine période touristique ».

Augmenter la notoriété

C’est déjà la septième édition de ce marché de l’été. Le Gaec de la Pierre cochée y participe quasiment depuis le début. « Il y a un peu de monde, c’est sympa. On peut faire goûter nos glaces et forcément avec cette chaleur, c’est un produit prisé », précise Mickaël Bouilly, éleveur de vaches laitières.

Même si certains producteurs sont des habitués de longue date, pour d’autres ce n'est que leur deuxième marché Bienvenue à la ferme. C’est le cas de la Ferme de la Rue neuve, qui propose à la vente ses fromages de chèvre selles-sur-cher. « On est adhérent au mouvement Bienvenue à la ferme depuis janvier 2022, donc c’est notre ­deuxième marché — Bienvenue à la ferme organise un marché de producteurs à chaque saison, NDLR. Pour l’instant j’ai vu surtout des habitués mais également des vacanciers, donc c’est positif pour la notoriété de notre exploitation », souligne Sandrine Dolléans, éleveuse caprine.

Des élus présents

Les élus du département de Loir-et-Cher sont là pour soutenir les producteurs locaux. Après la remise des prix du Concours départemental des vins (voir en page 6), les élus arpentent les allées du marché. « C’est une excellente initiative qui permet de mettre en avant les produits de notre terroir. Nous-mêmes, au sein du conseil départemental, nous sommes attachés à soutenir nos producteurs », détaille Philippe Gouet, président du Département.

À vos agendas

Bienvenue à la ferme organise tout au long de l’année différents événements qui permettent de mettre en avant les produits locaux. « Après le marché de printemps et d’été aujourd’hui, le marché d’automne aura lieu lors des Rendez-vous de l’histoire avec une dizaine de producteurs », explique Sylvie Ragot. Et puis le traditionnel marché de Noël de Bienvenue à la ferme aura lieu les 21 et 22 décembre prochain au Jeu-de-Paume. Prenez date !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité