Aller au contenu principal

Cartographie des cours d’eau : les cantons au boulot !

Le travail de cartographie des cours d’eau a été lancé le 8 octobre à Ouzouer-sous-Bellegarde sur trois cantons.

Un travail rigoureux pour définir les cours d’eau avec la présence de Jean Daudin, président de la FDSEA.

A l’initiative de la FDSEA et des JA du Loiret, une trentaine d’agriculteurs représentant les cantons de Beaune, Bellegarde et Lorris s’est réunie  le 8 octobre à Ouzouer-sous-Bellegarde. Leur mission ? Débuter une cartographie des cours d’eau basée sur l’instruction du 3 juin 2015.

KEZAKO ?

L’instruction du ministère de l’Ecologie du 3 juin dernier prévoit la réalisation d’une cartographie des cours d’eau police de l’eau pour mi-décembre 2015 sur les 2/3 du territoire français. Pour se faire la définition d’un cours d’eau a été arrêtée avec trois critères cumulatifs issus de la jurisprudence. Un cours d’eau doit avoir un débit suffisant une majeure partie de l’année et il  doit être alimenté par une source et il  doit avoir un lit naturel à l’origine. Cette définition permet une approche locale en tenant compte des usages sur le terrain. La cartographie au titre de la Loi sur l’eau permet de savoir si nous sommes sur un fossé (où l’entretien se fait sans démarche administrative) ou bien sur un cours d’eau entrainant alors l’obligation d’une déclaration ou autorisation (Loi sur l’eau) pour tous les travaux allant au-delà de l’entretien courant.

Cette instruction prévoit également le travail sur une charte d’entretien des cours d’eau. Dans le Loiret, trois guides sur l’entretien courant des cours d’eau ont été réalisés en 2014. La FDSEA et les JA ont déploré cependant la difficulté d’obtenir des autorisations pour l’entretien des cours d’eau Loi sur l’eau. Après une présentation des différents critères et du contexte Loiret suite à la parution de cette instruction, les participants se sont penchés sur les cartes fournies par la DDT afin de compléter des fiches enquête basées sur les trois critères. Ceci a permis de mettre au clair certaines situations. Le travail de la FDSEA et des JA va se poursuivre sur l’ensemble du département afin de fournir des éléments à l’administration pour une cartographie claire des cours d’eau.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité