Aller au contenu principal

FDSEA Île-de-France
Commander son fioul avec la FDSEA, un service avantageux

Via la FDSEA Île-de-France, les adhérents peuvent régulièrement bénéficier de commandes de fioul et GNR à des tarifs avantageux.

La FDSEA propose régulièrement à ses adhérents des appels d’offres fioul qui permettent de réaliser des économies substantielles.

Jeudi 10 novembre, la FDSEA Île-de-France a proposé à ses adhérents un appel d’offres exceptionnel de fioul et GNR, pour pouvoir bénéficier de la remise des 0,25 euro HT par litre avant le 15 novembre. L’entreprise retenue a été Total énergies Proxi Nord-Est.

Quelles économies sur l’année ?

Ce service proposé par la FDSEA permet de réaliser des économies substantielles. « Prenons un exemple, explique Valérie ­Gagnardeau, directrice adjointe de la structure. Pour une exploitation de 150 hectares, dont la consommation en GNR supérieur serait estimée à 150 litres par hectare et par an, commander avec la FDSEA lui permettrait de réaliser une économie évaluée à plus de 740 euros. De quoi rentabiliser largement son adhésion ».

Comment commander ?

Edwige Baptista, assistante administrative et commerciale à la FDSEA en charge de ce dossier, rappelle les moyens pour commander : « Pour ces commandes, jalonnées durant l’année, elles s’effectuent via votre espace adhérent sur le site https://adherent.fdsea-­iledefrance.fr. Si vous n’avez pas encore personnalisé votre mot de passe, vous devez le faire pour accéder à votre espace. Les commandes peuvent aussi s’effectuer par mail à accueil@fdseaif.fr. Si vous ne pouvez pas scanner le bon de commande rempli, vous pouvez rédiger un mail en précisant l’adresse et le contact pour la livraison, l’adresse de facturation, et les quantités souhaitées. Vous recevrez un mail de confirmation de bonne réception de votre commande. Si vous n’avez pas de retour de notre part, ­contactez-nous au 01.39.54.05.55. L’entreprise choisie prendra contact au plus vite avec les adhérents ayant passé commande, pour prendre un ­rendez-vous de ­livraison ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
À Cergy (Val-d'Oise), lundi 28 novembre. De gauche à droite, Vincent Hornet, Audrey Chantepie et Florian Léchaudé décrivent leur quotidien difficile.
Les producteurs de la plaine maraîchère de Cergy en plein désarroi
Le long de l'Oise, la plaine maraîchère de Cergy (Val-d'Oise) compte huit producteurs qui exploitent environ 80 hectares. Depuis…
Publicité