Aller au contenu principal

Betteraves
Comportement encourageant pour les variétés tolérantes jaunisse Deleplanque

Depuis près de trois mois et pour quelques semaines encore, l'entreprise Deleplanque suit méticuleusement l'évolution au champ de ses nouvelles variétés tolérantes à la jaunisse.

Chez Deleplanque, on retient son souffle, un peu comme une équipe de supporters qui attendrait son sportif préféré sur la ligne d'arrivée. Sauf qu'ici, les championnes sont des toutes nouvelles semences de betteraves qui promettent des jours meilleurs à la filière grâce à leur tolérance à la jaunisse. Elles s'appellent Yellowstone, Stromboli, Congo, Galibier, Curie ou encore Tourmalet et Olympe et toutes sont issues du programme scientifique conduit par l'entreprise depuis 2019 sous le nom de Modefy (lire notre article du 17 mars Betteraves Deleplanque : ces nouvelles variétés qui permettent d'espérer).
17 mars).

Les trois virus inoculés au champ

Semées au printemps par micro-parcelles sur la plateforme de recherche d'Estrées-Saint-Denis (Oise), ces nouvelles semences sont, depuis, observées quotidiennement avec une certaine fébrilité par les équipes du semencier yvelinois. « Les pucerons élevés cet hiver dans nos serres et tous porteurs des virus BChV, BYV, BMYV, les trois virus de la jaunisse ont été inoculés ici le 25 mai. 3 % des plantes ont été inoculées et nous procédons depuis à des constatations visuelles mais aussi à des séries de notations, de mesures hyperspectrales et de mesures de charges virales, explique Romain Vichard, ingénieur dédié sur le programme Modefy. Les conditions météo de ces dernières semaines ne sont pas favorables à un développement foudroyant des pucerons et des cas de jaunisse. Néanmoins, les inoculations pratiquées nous ont permis d'obtenir de bons foyers pour observer les comportements de nos variétés en condition de très forte pression. Les premières constatations, visuelles et analytiques, sont très encourageantes même si le verdict final ne sera possible qu'après arrachage et analyse des rendements et taux de sucre ».

Tolérantes pas résistantes

L'ensemble de ces nouvelles variétés développées par l'entreprise Deleplanque se veut bien tolérantes à la jaunisse et non résistantes. Une différence que le semencier tient à souligner en toute transparence. « Il faut être clair, ce ne sont pas des variétés qui empêcheront à 100 % d'avoir de la perte en cas de jaunisse ou qui permettent de s'affranchir des traitements, prévient le directeur de l'activité betterave, Maxime Bouton. La gamme Vitaly offre la possibilité de sécuriser son rendement car ces variétés démontrent un rendement régulier avec ou sans jaunisse. En situation d'inoculation jaunisse, on mesure entre 15 et 20 % de pertes de rendements maximum, en situation naturelle, on tourne plutôt aux alentours de 8 à 10 % de perte maximum*. » Outre leur tolérance jaunisse, les variétés précitées combinent également selon leur profil des tolérances à la rhizomanie ou aux nématodes et montre de bons résultats face à la cercosporiose ou à l'oïdium. Parallèlement aux essais menés sur la plateforme de recherche, quelques agriculteurs partenaires mènent chez eux des essais en bande. « Ils sont entièrement libres de leur itinéraire technique et c'est très intéressant pour nous car cela nous apporte des données supplémentaires en fonction des variétés, des contextes pédoclimatiques et des choix dans la gestion de la culture » souligne Maxime Bouton.

L'ensemble de ces variétés seront proposées à la commercialisation dès les semis 2024.


* Sans autre facteur de stress extérieur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité