Aller au contenu principal

Crises climatique, économique et médiatique, la FDSEA 45 doit faire face

La FDSEA 45 a tenu son assemblée générale jeudi 2 février à Neuville-aux-Bois.

Intervention de Cédric Benoit

L’assemblée générale de la FDSEA 45 s’est tenue jeudi 2 février à Neuville-aux-Bois, devant près de 250 personnes présentes. Cédric Benoist, Président de la FDSEA du Loiret, a planté le décor dès les premières minutes de son intervention « L’année 2016 va effacer des tablettes les souvenirs de l’année 1976. Elle fut éprouvante pour nous tous, dans tous les domaines. Nous avons dû faire face à une météo catastrophique, nous soumettre à des marchés léthargiques pour toutes les productions. Nous devons une fois de plus passer au rouleau compresseur environnemental normatif, subir une gestion calamiteuse de la PAC et en plus, il a fallu supporter une machine médiatique qui se plait à dénigrer notre profession en vendant de la peur à tout va» débute, le dirigeant syndical.

«Dans ce contexte, la FDSEA 45 s’est montrée présente sur tous les fronts et auprès de tous les agriculteurs » assure Carine  Morin, chargée de communication FDSEA 45. La Fédération a multiplié les rencontres avec les parlementaires, a négocié avec l’administration fiscale, a mené des actions coups de poings, notamment sur le dossier ZNT avec une opération taggage des ronds points « Royal affame les peuples »… La Fédération a voulu montrer à ses adhérents que les revendications ne sont pas vaines, elles sont essentielles.

13 propositions

D’ailleurs avec les élections présidentielles et législatives à venir, la FNSEA souhaite faire entendre sa voix et a formulé 13 propositions. « Par exemple, sur la fiscalité, une réforme de profondeur de notre système s’impose. Outre la baisse de 23% de cotisation MSA que nous savons, il importe de pouvoir se constituer une épargne de précaution de manière souple et simple qui soit déplafonnée proportionnellement à la taille économique de l’exploitation. Si nous avions eu ses outils il y a 5 ans, un grand nombre d’entre nous se porterait mieux financièrement » explique Cédric Benoist.

Après deux années catastrophiques sur le plan économique, le Loiret a subit un aléa climatique sans précédent. Les conséquences économiques de cet épisode très pluvieux ont été dramatiques. Au total ce sont 1,2 milliards d’euros de pertes totalisés pour l’agriculture de la Région…

Le sujet de l’assurance MRC (MultiRisques Climatiques) fait donc débat....

... la suite dans votre édition papier du 10 février 2017

page 3 : L'offre Noé : la téléassistance connectée pour les seniors
page 4-5 : Crises climatique, économique et médiatique, la FDSEA doit faire face
page 6 : GDA Loire-Forêt, retour sur une AG réussie
page 7 : Projet d'aménagement de l'autoroute A10 au nord d'Orléans entre l'A19 et l'A71
page 12 : Plein de projets pour JA Loire-Beauce
page 13 à 16 : Dossier enseignement
...

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité