Aller au contenu principal

FDSEA Île-de-France
Damien Greffin réélu à l’unanimité avec un nouveau bureau élargi

Un conseil d’administration électif de la FDSEA Île-de-France s’est tenu mardi 14 juin au Chesnay (Yvelines). Il a vu réélire à l’unanimité Damien Greffin à la présidence du syndicat, entouré d’un bureau élargi, prêt à relever le défi du renouvellement des décideurs en agriculture.

Mardi 14 juin, au Chesnay (Yvelines). Le conseil d'administration électif a réuni de nombreux administrateurs qui ont réélu Damien Greffin en tant que président à l'unanimité.
Mardi 14 juin, au Chesnay (Yvelines). Le conseil d'administration électif a réuni de nombreux administrateurs qui ont réélu Damien Greffin en tant que président à l'unanimité.

Confiance renouvelée à l'unanimité. C'est en ­substance le message adressé par les administrateurs de la FDSEA au président, Damien Greffin. Mardi 14 juin, alors que se tenait un conseil d'administration électif au Chesnay (Yvelines), le président a en effet été réélu à l'unanimité. Damien Greffin a profité de ce temps fort du syndicat pour remercier les administrateurs sortants (Thierry Jean, Frédéric Lefèvre et Christophe Vincent) et accueillir ceux qui ont accepté de s'engager (Amandine Muret-Béguin, Thomas Brebion, Jérôme Corby, Christophe Robin, Julien Thierry, Dominique Poyau, Jérôme Aigret, Frédéric Bouché, Clément Van Hyfte). « C'est une équipe plus nombreuse, prête à relever le défi du renouvellement des décideurs en agriculture à l'échelle de l'Île-de-France », s'est-il félicité alors qu'il a d'ores et déjà annoncé qu'il s'agissait de son dernier mandat à la tête de la FDSEA.

Retour sur l'épisode de grêle

Les administrateurs, présents en grand nombre ce jour-là, ont ensuite échangé sur l'épisode climatique catastrophique qui a touché le sud-Yvelines début juin. « Des cultures ont été particulièrement marquées sur un couloir de grêle entre Ablis et Rambouillet, avec une trentaine d’agriculteurs extrêmement touchés à des degrés parfois allant jusqu’à 100 % de dégâts », a relaté Damien Greffin, qui a évoqué les deux rendez-vous de crise organisés quelques jours après : « Le 7 juin, une rencontre a eu lieu à Saint-­Arnoult réunissant les agriculteurs concernés, la Chambre, le syndicalisme, les assureurs, les banques, les coopératives, la MSA, l'administration, le Département… et en présence de la présidente de la Région, Valérie Pécresse. Le désarroi était important. C’est extrêmement décourageant de voir le travail d’une année mis à mal. Puis, le lendemain, une visite d'échanges avec le nouveau ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, a été organisée à Prunay-en-Yvelines sur ­l'exploitation de Marieke et Dominique Poyau, grêlée à 100 % ».

Questions d'assurance

Damien Greffin a souligné ­l'extrême importance d'assurer ses cultures. « Il faudra accompagner ceux qui ne l'étaient pas mais il n’y a pas de solution miracle. Parfois le phénomène de terres très regroupées comporte un risque supplémentaire lorsque l’on ne s’assure pas. Des dégâts pareils, c’est du jamais vu. On vit quelque chose de nouveau avec des épisodes climatiques un peu cataclysmiques qui questionnent sur la refonte du système assurantiel », a-t-il ajouté.

Le président de Groupama Paris-Val de Loire, Daniel Collay, a expliqué la position de sa structure : « C’est l’événement le plus fort connu au niveau de la caisse, avec une quinzaine de sociétaires touchés, à savoir 7 millions d’euros, sans parler des déclarations sécheresse ». Et l'assureur de rappeler : « On ne peut pas déroger aux règles de souscription de l’assurance ».

Un certain nombre de leviers sur lesquels travailler, comme le dégrèvement de la TFNB, les SIE…, ont été évoqués par les administrateurs. « La FDSEA peut tout à fait être facilitatrice », a conclu Damien Greffin.

Enfin, le conseil a également évoqué les cotisations 2022, l’assemblée générale très appréciée du 17 mai dernier, le conseil départemental tenu le 1er juin et la mise en place de la tacite reconduction des cotisations dès 2023.


Un nouveau bureau élargi

À la suite du conseil d'administration électif du 14 juin, la FDSEA Île-de-France est désormais dotée d'un nouveau bureau élargi, ceci afin de « préparer le renouvellement des décideurs en agriculture » selon le président, Damien Greffin, qui a annoncé son départ de la présidence du syndicat à l'issue de cet ultime mandat en 2025.

 

Fonction - Candidats 2022 (21 membres) - Missions

  • Présidence : Damien Greffin - Représentation et communication externe
  • Vice-présidente : Nathalie Prieur - Section des agricultrices et appui organisation AG FDSEA
  • Vice-président Producteurs spécialisés (de droit) : Jean-Claude Guehennec -  Représentant de l’UPFL des producteurs spécialisés
  • Vice-président / Union 78 (de droit) : Luc Janottin / Vice-président adjoint : Thomas Robin - En charge des relations avec le conseil départemental et la DDT
  • Vice-président / Union 91 (de droit) : Frédéric Arnoult / Vice-président adjoint : Thierry Desforges - En charge des relations avec le conseil départemental et la DDT
  • Vice-président / Union 95 (de droit) : Patrick Dezobry / Vice-président adjoint : Guillaume Moret - En charge des relations avec le conseil départemental et la DDT
  • Secrétaire général : Damien Radet - En charge de la vie interne et de la vie locale
  • Secrétaire général adjoint : Nicolas Galpin - En charge de la communication interne et de la commission apicole
  • Secrétaire général adjoint : Thomas Robin - En charge de l’action syndicale
  • Secrétaire général adjoint : David Vallée - En charge du suivi des syndicats locaux
  • Trésorier : Cédric Beaurain - En charge du dossier emploi-RH et des finances
  • Trésorier adjoint : Jérôme Corby - En charge du suivi des cotisations
  • Trésorier adjoint : Thierry Desforges - En charge des sources de financements et partenariats
  • Membre : Amandine Muret-Béguin - En charge du dossier enseignement-formation et suivi du dossier emploi-RH aux cotés de Cédric Beaurain
  • Membre : Stéphane Besnard - En charge de l’agriculture biologique
  • Membre : Grégoire Bouilliant - En charge de la politique de services
  • Membre : Paul Dubray - En charge des collectivités et de la communication externe aux côtés de Damien Greffin
  • Membre : Christophe Lerebour - En charge du dossier économique
  • Membre : Guillaume Moret - Suivi de dossier emploi-RH aux côtés de Cédric Beaurain
  • Membre : Philippe Plaideau - Représentant des producteurs spécialisés arboriculteurs
  • Membre : Julien Thierry - En charge du dossier environnement aux cotés de Luc Janottin

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité