Aller au contenu principal

De plus en plus d'assurances récolte

Alors que la FDSEA 45 et tout son réseau demandent depuis longtemps que les agriculteurs aient accès à un outil d'assurance climatique performant, les exploitations cou-vertes par l'assurance récolte s'étendent, que ce soit à l'exploitation ou à la culture preuve que la demande est bien là !

De 2015 à 2017, les surfaces en assurance récolte ont pro-gressé de 15 % soit 600 000 ha en plus en contrat : 476 000 ha de plus en grandes cultures, suite aux récoltes catastro-phiques de 2016, et 109 000 ha de plus en prairie.Le montant de l'aide pu-blique, pour prendre en charge 65 % de la cotisation subven-tionnable passe, lui de 106 en 2015 à 120 millions d'euros. Le montant moyen du capital assuré en 2017 est de 1385 EUR/ha en grande culture, 7540 EUR/ha en vignes et 543 EUR/ha en prairies.Le paiement de la subven-tion assurance récolte 2016 était annoncé pour la fin 2016. Le ministère indique que, pour des raisons informatiques, le paiement est reporté fin février 2018.L'assurance récolte pro-gresse. Cela confirme la nécessité, dans la gestion des budgets du second pilier de la PAC, d'une priorité pour cette action. C'est ce qu'ont demandé la FNSEA, l'AGPB et la FOP suite au prélèvement supplé-mentaire de 4,2 % sur le premier pilier pour financer le second pilier à compter de 2018.

Retrouvez la suite de cet article dans notre édition du 5 janvier 2018

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité