Aller au contenu principal

Demain dans les champs

Suivre de près le concours vendéen Agreen start-up permet d’entrevoir les tendances qui s’annoncent en matière d’innovation agricole.

Du 18 au 20 novembre, le salon Tech’élevage de La-Roche-sur-Yon (Vendée) hébergeait pour la deuxième année un Agreen start-up*. Ce concours est un bon moyen de pressentir les innovations qui se dessinent dans les domaines agricole et para-agricole.

Certaines équipes ont mis au point des outils agricoles qui permettent de gagner du temps ou de réduire la pénibilité des travaux. C’est le cas d’une « clôture connectée » : les éleveurs surveillent à distance leurs parcs à bovins grâce à un boîtier fixé sur les barrières des pâtures et à une application pour smartphone.

C’est aussi le cas d’un petit tracteur électrique polyvalent. Son but : permettre aux agriculteurs de réaliser de petits travaux en y branchant divers accessoires.

D’autres projets avaient une visée plus environnementale. Un groupe d’étudiants a par exemple proposé un produit fertilisant, fongicide et herbicide… 100 % naturel, composé d’extraits d’eucalyptus et de margousier.

Autre façon de mettre moins de chimie dans les champs : cibler le désherbage. Une équipe a ainsi développé un système de détection et de cartographie des adventices grâce à des caméras embarquées sur les rampes des pulvérisateurs. Cela permet ensuite d’adapter le traitement pesticide dans les parcelles.

Un projet s’est distingué par sa portée pédagogique. Il a d’ailleurs gagné le premier prix du concours (et un chèque de 2 500 euros) : c’est une maquette transparente qui reproduit l’arrière-train d’une vache. Il sera utilisé par les futurs professionnels de l’insémination bovine pour se former plus rapidement à un geste plus précis.

En plus de son côté éducatif, cette innovation pourra contribuer au bien-être animal. Il en va de même pour le projet d’une autre équipe, qui a eu l’idée de fournir aux poules pondeuses issues de l’élevage une retraite paisible, chez des particuliers. Ceci, en proposant aussi des conférences à destination des consommateurs.

Plusieurs autres projets s’inscrivaient dans cette démarche : mettre l’innovation au service d’une vision sociale ou citoyenne. Par exemple pour (re)tisser des liens sociaux ou valoriser le manger local. L’un des groupes a ainsi voulu créer un espace ouvert au public où l’on pourra cuisiner entre amis avec des ustensiles de professionnels mis à disposition, puis s’attabler ensemble et déguster les plats concoctés.

Un autre a imaginé une épicerie mobile géolocalisée : l’usager achète des produits locaux sur une application mobile, l’épicerie les lui prépare et lui propose une recette adaptée.

Un autre enfin a inventé une « boîte à compost » pour inciter les citadins au recyclage alimentaire. Cette boîte permet à chacun de faire son tri chez soi et le compost est ensuite redistribué chez des agriculteurs alentours via des points de dépôt.

Retrouvez ci-dessous notre vidéo tournée au coeur de l’Agreen start-up de la Roche-sur-Yon.

*Concours de projets agricoles innovants. Des équipes aux compétences variées ont deux jours pour passer d’une idée à un projet économiquement viable. Retrouvez ici des infos sur l’Agreen start-up qui s’est tenu du 2 au 4 octobre à Châteaudun.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité