Aller au contenu principal

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet

En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures entreront en vigueur ce vendredi 15 juillet pour les agriculteurs, les collectivités et les particuliers.

"Compte tenu de la faiblesse des précipitations intervenues depuis le début de l’année et des vagues successives de chaleur, l’Eure-et-Loir est confronté à un épisode de sécheresse. Les cours d’eau comme certaines nappes phréatiques du département se trouvent ainsi en situation de fragilité, à plus forte raison dans l’agglomération chartraine, explique la préfecture dans un communiqué le 13 juillet. Dans ces conditions et après avoir consulté la chambre d’Agriculture et Chartres métropole, le préfet a donc décidé de prendre des mesures de restrictions de l’eau. Celles-ci entreront en vigueur à compter du vendredi 15 juillet 2022 et doivent permettre de préserver la ressource, tant en quantité qu’en qualité".

Des mesures concernant l'irrigation

S’agissant des agriculteurs, le préfet d’Eure-et-Loir "salue l’effort qu’ils fournissent depuis le début du mois de juin, en particulier les 59 d’entre eux qui ont accepté de diminuer de 10 % l’irrigation de leurs cultures". Afin d’alléger la pression exercée sur les cours d’eau, il est désormais prévu de porter cet effort à 30 %.

D'autres mesures sont prévues selon le classement en zone de vigilance, d'alerte, d'alerte renforcée, ou de crise (voir carte et tableau ci-dessous).

 

Les zones : en gris, vigilance ; en jaune, alerte ; en orange, alerte renforcée ; en rouge, en crise.
© Préfecture d'Eure-et-Loir

 

Des mesures sont également prévues concernant les collectivités et les particuliers. L’arrosage des pelouses et des terrains de sport est ainsi interdit dans toutes les communes placées en alerte renforcée ou en situation de crise. En zone d’alerte, l’arrosage est également prohibé entre 11 heures et 18 heures. Le remplissage des piscines est également interdit. Quant au nettoyage des véhicules, celui-ci demeure autorisé dans les centres dédiés à cet effet uniquement.

Les mesures de restriction selon l'usage de l'eau et la situation de sa zone.
Les mesures de restriction selon l'usage de l'eau et la situation de sa zone.
© Préfecture d'Eure-et-Loir

 

Au-delà des mesures de restriction listées ci-dessus, "l’attention des citoyens est appelée sur la nécessité de faire preuve de civisme afin de limiter au minimum les usages de l’eau, en particulier dans les communes relevant de la communauté d’agglomération chartraine. L’efficacité de ces mesures fera l’objet d’un examen une semaine après leur entrée en vigueur, soit le vendredi 22 juillet", conclut le communiqué.

 

Lire aussi : Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité