Aller au contenu principal

Innovation
France 2030 : 84 lauréats en Centre-Val de Loire

Le 23 octobre, Sophie Brocas, préfète de région et du Loiret, a rassemblé la presse pour faire un point sur les lauréats et les objectifs du programme France 2030.

Impulsé et encadré par le gouvernement, le dispositif France 2030 veut accélérer la transformation des secteurs clés de l'économie française par l’innovation. Lundi 23 octobre, la préfète de région et du Loiret, Sophie Brocas, accompagnée du recteur académique du Centre-Val de Loire, Gilles Halbout, a convié la presse à Orléans pour dresser le bilan régional. « Nous ressentions le besoin de faire un point sur ce programme d'ampleur inédite de 54 milliards d'euros », a-t-elle mentionné.

Le nombre de lauréats multiplié par 3

Pour Sophie Brocas, France 2030 représente « le pari que la France est capable de l'excellence pour inventer le monde de demain, qui sera obligatoirement plus vert, décarboné et plus respectueux des ressources. Ce programme permet de subventionner des technologies ou des procédés innovants, de l'idée qui émerge jusqu'à l'industrialisation du produit. Il permet aussi de financer la formation dans les compétences et les métiers d'avenir ».

Depuis son lancement en octobre 2021, 84 projets ont été lauréats en Centre-Val de Loire, aidés à hauteur de 190  millions d'euros, pour un investissement de plus de 330 millions d'euros. « Nous ne sommes pas les premiers de classe, précise la préfète. Cependant, nous avons triplé le nombre de nos lauréats en un an ». Selon la représentante de l'État, les entreprises et universités commenceraient à s'approprier l'état d'esprit « ultra compétitif » de France 2030.

Être désirable pour la jeunesse

Aujourd'hui, 50 % des projets lauréats de la région accompagnent la transition écologique et/ou énergétique. 20 % des projets sont relatifs aux compétences d'avenir. Deux sujets indissociables selon la préfète : « Nous aurions beau financer des technologies de rupture, si nous n'avons personne pour les mettre en œuvre, cela n'aura pas de sens ». Alors que 25 % des bacheliers quittent la région pour faire leurs études et n'y reviennent pas, l'enjeu de France 2030 est aussi de « donner envie aux jeunes du Centre-Val de Loire de se former et de rester ici. Nous avons besoin d'être désirables pour la jeunesse en lui proposant des métiers qui font sens ».

Accompagner et orienter les entreprises

Pour aller plus loin, Sophie Brocas a révélé travailler à la mise en place d'une task force*, avec le président de la Région, François Bonneau : « Cette task force conjointe entre État, Région et Banque des territoires aura pour mission d'aider les porteurs de projet à préparer leurs dossiers afin de maximiser leurs chances d'être retenus par les comités de sélection, explique-t-elle. Cette place que nous occupons aujourd'hui dans le grand tout de France 2030 peut encore être améliorée. Il faut que cette région soit fière d'elle-même ». En plus des 84 projets lauréats, 80 autres projets centrais sont en cours d'instruction.


*Une task force désigne un groupe de personnes créé pour une tâche donnée, qui travaille sur un même projet.

Dans le Loiret

Dans le département, 29 projets sont lauréats France 2030, notamment la start-up Intact Regenerative, portée par la coopérative Axéréal et basée à Baule, qui a mis au point un procédé permettant l’extraction de protéines végétales par voie sèche et l’élaboration de produits de fermentation de légumineuses.

Retrouvez l'intégralité des lauréats.

 

Référent France 2030

Cette conférence de presse a été l'occasion de présenter officiellement Adrien Méo, secrétaire adjoint à la préfecture du Loiret, et sous-préfet référent France 2030, en remplacement de Christophe Carol.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
S'abonner
Pour profiter de l'intégralité du contenu de notre site Internet, recevoir votre journal papier dans votre boîte aux lettres…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Le 23 mai, à Digny. La Chambre et Terres Inovia, Dominique Delaunay (à d.) et julien Charbonnaud (de dos), ont fait le tour de l'actualité autour du colza et présenté quarante-six variétés.
Colza : l'actualité et quarante-six variétés alignées à Digny
La chambre d'Agriculture, en partenariat avec Terres Inovia, a proposé le 23 mai chez Alexis Bouchard à Digny, une visite de…
Publicité