Aller au contenu principal

Betteraves
Irribet se perfectionne

L'outil d'aide à la décision Irribet, de l'Institut technique de la betterave, se connecte désormais au réseau Sencrop.

© Horizons / illustration

L’OAD Irribet de l’ITB est désormais enrichi de la possibilité de connexion au réseau Sencrop. Cette nouvelle fonctionnalité permet de gagner encore en fiabilité pour le pilotage de l’irrigation des betteraves sucrières. En effet, Irribet, qui permet de calculer le bilan hydrique des parcelles de betteraves pour décider du déclenchement de tours d’eau, peut désormais être connecté au réseau des pluviomètres Sencrop. La pluviométrie pouvant varier sur de très courtes distances, renseigner dans l’outil la pluviométrie la plus locale possible permet d’affiner le conseil en matière d’irrigation. Trois fonctionnalités permettent donc désormais d’entrer une pluviométrie locale dans Irribet :

  • la connexion à un pluviomètre Sencrop : pour ce faire, il suffit de se rendre sur l’application Sencrop dans la section « OAD » et d’activer le service dédié. Dans Irribet, il est ensuite possible, depuis la catégorie « Actions », de connecter le pluviomètre le plus proche. À chaque connexion, les données issues de la station devront être actualisées ;
  • l’indication manuelle de données journalières : cette fonctionnalité est particulièrement utile dans le cas, par exemple, où un épisode orageux serait survenu et n’aurait pas été détecté par la station la plus proche ;
  • l’import d’un fichier de données issu d’une station personnelle : ces informations peuvent être copiées à partir de fichiers aux formats Excel et LibreOffice. Sans données locales, Irribet fonctionne avec les données du réseau de stations intégrées dans l'outil.

Quelle que soit l’origine des données climatiques, Irribet indique, à un pas de temps journalier, la réserve en eau de la parcelle et calcule le bilan hydrique avec une projection à dix jours sans pluie en considérant une valeur d’ETP égale à la moyenne des trois derniers jours. Si la réserve en eau est en dessous de la réserve de survie, la betterave sucrière subit un stress hydrique, préjudiciable à son rendement : il est alors utile de déclencher un tour d’eau.

Irribet est disponible gratuitement sur www.itbfr.org, dans la rubrique Outils.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité