Aller au contenu principal

Syndicalisme
JA fixe les lignes directrices de la mandature 2022-2024

Au terme d'une réunion de travail de son conseil mixte qui s'est déroulée début avril à Châteaudun, le syndicat Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a défini ses projets pour la mandature qui court jusqu'en 2024.

Le syndicat Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir présidé par Guillaume Chenu, a réuni son conseil mixte pour tracer les grandes lignes de la mandature 2022-2024.
Le syndicat Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir présidé par Guillaume Chenu, a réuni son conseil mixte pour tracer les grandes lignes de la mandature 2022-2024.
© H.C. - Horizons

«Nous avons essayé d'être nombreux afin de remonter le plus d'idées possibles », souligne le président de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir, Guillaume Chenu, après que ce soit tenu le 5 avril à Châteaudun, une réunion du conseil mixte* du syndicat, destinée a définir les projets de sa mandature 2022-2024. « Tout le monde a pu s'exprimer et nous avons ressorti les grandes idées. Ça a été une bonne soirée d'échanges ».

Réflexion approfondie

Pour favoriser l'émergence de propositions, quatre pôles thématiques ont été constitués autour d'un animateur chargé de dynamiser les échanges. Au terme de dix minutes, tout le monde changeait de pôle. Ensuite, un vote à main levée a permis de dégager les actions à mettre en place prioritairement. Dans un second temps, les adhérents ont indiqué ce sur quoi ils souhaitaient se positionner afin d'approfondir la réflexion sur les actions choisies.

« C'est ainsi que nous avons décidé, par exemple, de créer un carnet d'adresses de fermes sur chaque canton dans lesquelles nous pourrions organiser des visites, que ce soit pour des scolaires ou des élus, souligne Guillaume Chenu. Cela nous permettrait de constituer un panel d'agriculteurs sur différentes productions. Nous souhaitons aussi promouvoir la Dotation jeunes agriculteurs (DJA) de façon ludique sur les réseaux sociaux pour expliquer pourquoi c'est mis en place et créer un système de parrainage entre adhérents déjà installés et jeunes en parcours d'installation. La réglementation évolue tellement vite… »

Compte tenu des besoins, Jeunes agriculteurs va également augmenter son offre en matières de formations et proposer d'avantage de forums installation ou transmission. Après une année compliquée par la pandémie, ceux organisés cette année ont très vite affiché complets… Sur la transmission, le syndicat voudrait aussi concevoir un support d'information simple, ludique et concis qui synthétiserait les démarches à effectuer.

Plus de Semis solidaire

Sur le plan syndical : « Nous voulons renforcer nos liens avec la FNSEA d'Eure-et-Loir, échanger, avoir de bonnes ententes pour frapper plus fort en cas de besoin, relève le président. Mais nous voulons rester moteur et acteur de prises de position pour la défense de nos intérêts ». Jeunes agriculteurs va également développer la démarche « Semis solidaire », qui vise à sensibiliser le grand public à la préservation du foncier et qui a été mis en œuvre cette année à Toury, en la déployant sur plusieurs cantons : « Travailler trois-quatre hectares n'est pas très compliqué. Nous allons nous rapprocher des collectivités territoriales, trouver quelques hectares à droite, à gauche. Cela nous donne une bonne image et c'est aussi l'occasion de faire un geste au profit d'une association ».

« Nous souhaitons aussi travailler avec les médias pour sensibiliser le grand public, sur notre métier, comment on le fait et pourquoi, poursuit Guillaume Chenu. C'est ce que nous faisons déjà depuis longtemps mais il faut y travailler sans relâche. Nous allons continuer aussi à renforcer notre présence et nos actions sur les réseaux sociaux. Nous voudrions lancer une campagne départementale de notoriété et aussi fédérer les jeunes du département autour d'une soirée beauceronne, organiser une fête l'hiver prochain, après les Terres de Jim ».

Jeunes agriculteurs travaillera aussi à renforcer ses partenariats :« Nous allons continuer à proposer des événements qui leurs sont dédiés, autour de visites d'exploitations ou de journées d'immersion pour leurs salariés. Et par ailleurs promouvoir nos partenaires en leur offrant une visibilité ».

Team Picsou

Enfin, autour du budget du syndicat : « nous allons créer une « team Picsou », trois ou quatre personnes qui seraient chargées au cours du mandat de renouveler comme il faut tout ce qui est convention tous les ans et prospecter de nouveaux partenaires. C'est une façon d'attribuer des rôles à nos adhérents et de faire participer tout le monde… Au final la réunion a permis de bien avancer et tout le monde a pu s'exprimer ».


*Il regroupe les membres du conseil d'administration et les présidents de cantons.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité