Aller au contenu principal

Portrait
Joffrey Mulon, compagnon du goût

Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de France, il devient cette année Compagnon du goût.

Comme beaucoup d’enfants, Joffrey Mulon n’appréciait pas particulièrement l’école. Il a commencé son apprentissage en boucherie-charcuterie à 14 ans dans un établissement du Loiret. « Le boucher-charcutier de mon village cherchait un apprenti. Mes parents m'ont poussé à y aller et ça m’a plu tout de suite. Je m’épanouissais enfin dans un domaine. » L'adolescent quitte alors les bancs de l’école pour se consacrer pleinement à sa passion. « Ce qui m’a plu dans ce métier ? Le savoir-faire, le contact avec la clientèle et l’art de la viande. »

Après deux années d’apprentissage, Joffrey Mulon décroche son CAP Boucher. Il enchaîne ensuite par une année d’apprentissage Charcutier-traiteur. C’est alors qu’il se présente au concours des Meilleurs apprentis de France où il arrive jusqu’aux régionales. Une fois embauché dans une boucherie-charcuterie à Lorris (Loiret), il décide de concourir cette fois pour devenir le meilleur ouvrier boucher au Salon gastronomique du Loiret, à Orléans. Un titre qu’il a remporté. Joffrey Mulon est également triple médaillé d’or et une fois de bronze pour sa spécialité, le boudin noir.

Le challenge

« J’aime le challenge », admet-il. Il y a quatre ans, il embarque son épouse dans une nouvelle aventure en se mettant à son compte. Il ouvre sa propre boucherie-charcuterie à Sully-sur-Loire. Un pari réussi puisqu’il est désormais patron de six salariés et sa boutique ne désemplit jamais. Aujourd’hui, plus de 550 artisans indépendants font partie des Compagnons du goût. Chaque artisan est d’abord visité à l’improviste pour évaluer son potentiel. Il est ensuite sélectionné pour son professionnalisme, son dynamisme et la qualité de ses produits. « En 2020, j’ai envoyé ma demande pour devenir Compagnon du goût. Je voulais me démarquer. La charte de valeur des Compagnons correspond tout à fait à mes principes : se renouveler en permanence, suivre les tendances, sélectionner rigoureusement ses produits, assurer leur traçabilité, perfectionner son savoir-faire, transmettre sa passion… » Un titre qu’il a donc fièrement remporté en mai dernier. L’artisan boucher est le seul à le posséder dans un rayon de 20 km. En tant que patron, devenir Compagnon du goût était une finalité pour Joffrey Mulon. « Lorsqu’on décroche ce titre, c’est notre savoir-faire qui est récompensé. Dorénavant, je passe le flambeau aux plus jeunes, » plaisante-il alors âgé de 34 ans. Et la relève est assurée au sein même de son équipe avec Antonin, son demi-frère, à qui il a transmis sa passion pour la charcuterie et les concours. « Antonin a d’ores et déjà décroché un prix pour ses rillons de Touraine. » Le but désormais pour le nouveau Compagnon du goût est de faire participer ses salariés à des concours pour valoriser les spécialités du Loiret. Joffrey Mulon, quant à lui, continuera de concourir pour mettre en avant ses nouvelles recettes de boudin sucré-salé.

Retrouvez la boucherie Mulon sur www.boucheriemulon.ollca.com.

Biographie

1988 : naissance.

2014, 2016, 2020 : triple médaille d’or pour son boudin noir.

2021 : obtention du titre de Compagnon du goût.

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité