Aller au contenu principal

La FNSEA 28 et JA 28 investissent le Leclerc de Châteaudun

La FNSEA et Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont organisé, le 20 mars, une action au Centre Leclerc de Saint-Denis-Lanneray.

Ayant su que le supermarché Leclerc de Saint-Denis-Lanneray devait être le cadre d’une convention réunissant une soixantaine de dirigeants de l’enseigne, mercredi 20 mars, la FNSEA et Jeunes agriculteurs d’Eure-et-Loir ont naturellement sollicité une rencontre. Il s’agissait de leur rappeler le rôle que doit jouer la grande distribution dans la juste reconnaissance du travail des agriculteurs.

Sensibiliser les clients

Face au silence des responsables de l'enseigne, les syndicats ont décidé de s'y rendre tout de même pour une opération d'étiquetage des produits, ciblant ceux dont l'origine pouvait prêter à confusion, souvent fabriqués en France avec des produits d'origine étrangère, ou importés mais ne respectant pas les mêmes normes... Il s'agit de sensibiliser le grand public à l'origine des produits et à la rémunération des producteurs.

Mais avant cela, le directeur de l'établissement, Olivier Huet, a finalement accepté de dialoguer avec la cinquantaine d'agriculteurs mobilisés pour l'occasion. Légèrement sur la défensive, il a rappelé : « Quand nous faisons deux millions de chiffre d'affaires avec nos alliances locales, nous ne devrions pas être opposé  ». Il a ensuite prôné le modèle coopératif du fonctionnement du réseau des enseignes Leclerc, dénigrant au passage les coopératives agricoles. Il a expliqué aussi qu'il devait « proposer dans [son] magasin toutes les gammes de produits. Après, les consommateurs font des arbitrages, et ça, vous n'y pouvez rien ».

Poursuivant les échanges, Olivier Huet a essayé d'expliquer aux agriculteurs que la loi Egalim profite surtout aux industriels, la grande distribution se contentant d'une marge de 3 à 4 %. « Vous faites passer les industriels pour les grands méchants, a répondu un agriculteur, mais ceux qui trinquent, c'est toujours nous. Les GMS devraient aller dans notre sens, nous avons besoin de votre appui. Vous voulez toujours faire moins cher mais nous, on ne peut pas ».

« Fiers de ce que nous faisons »

« J'assume d'être le moins cher, j'en suis fier », a affirmé le directeur, ce à quoi il lui a été répondu : « Nous aussi nous sommes fiers de ce que nous faisons. Ce que l'on voudrait, c'est rencontrer vos collègues du département et discuter pour voir ce que nous pourrions faire ensemble ». Olivier Huet n'y est pas opposé. À suivre...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité