Aller au contenu principal

Bière
La Gâtine a 20 ans

Créée par vingt agriculteurs en 2000, la bière La Gâtine a célébré son anniversaire. Elle propose à cette occasion deux nouvelles saveurs.

Lancée en septembre 2000, la bière La Gâtine a fêté ses 20 ans. Ce projet, né en 1999 à la Foire de la Saint-Jean à Nemours, avait pour but de créer une bière à partir de l’orge brassicole du Gâtinais.

Le projet réunissait alors vingt producteurs différents. L’ambition de produire local était déjà présente chez La Gâtine : l’orge est produit sur place, le maltage est réalisé à Pithiviers ­(Loiret), la brasserie à Sens (Yonne) et les packs cartonnés sont fabriqués dans l’Yonne.

Gâtine
Vue aérienne des champs d'orge brassicole de la Bière La Gâtine, pour célébrer ses 20 ans, en septembre 2020.

Pour les 20 ans de la bière du Gâtinais, ses emballages ont été rénovés grâce à une designeuse du Loiret. Un nouveau logo est apparu, mais surtout deux nouvelles boissons ont été lancées.

Une bière aromatisée à la framboise et une autre aux agrumes ont donc vu le jour durant l’été 2020. Conçues à partir de bières blanches, légères et peu sucrées, elles sont entièrement naturelles, et leur couleur est celle du fruit.

Gâtine
Les producteurs qui ont créé La Gâtine se retrouvent vingt ans plus tard, en septembre 2020.

Les fruits qui donnent leur goût aux bières sont produits dans le Sud de la France.

Cet anniversaire a aussi été l’occasion pour les producteurs de se réunir, fin septembre 2020. Tous ensemble, ils ont célébré cet anniversaire pendant une matinée champêtre.

Ils espèrent pouvoir fêter cette longévité dignement, dès que les mesures sanitaires le permettront, en compagnie des producteurs fondateurs mais aussi des consommateurs.

Gâtine
Les champs d'orge brassicole pour les 20 ans de La Gâtine, en septembre 2020.

Aujourd’hui, la Gâtine a conquis des marchés en Île-de-France, où elle est vendue dans de nombreux restaurants, jusqu’à Paris, mais aussi dans des hypermarchés en Seine-et-Marne, dans des commerces de proximité et bien entendu à la ferme de Mondreville (Seine-et-Marne).

La vente se fait jusqu’à Chambord (Loir-et-Cher), où la bière est proposée. La vente en ligne est aussi possible sur pourdebon.com, un site de vente de produits artisanaux qui vise à rapprocher consommateurs et producteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Familles de paysans, 100 ans d'histoire
Diffusé lundi 27 novembre à 21 h 10 sur M6, le documentaire coproduit et présenté par Karine Le Marchand « Familles de paysans,…
Fermage et taxe foncière 2023 : quels calculs ?
Rappel et précisions concernant le calcul de la taxe foncière dans le cadre des fermages.
Justine Champion s’est installée sur 19 hectares et a pour projet de mettre en place des clôtures pour faire pâturer ses chèvres l’année prochaine.
De salariée à jeune installée hors cadre familial
Avoir été salariée d’élevage pendant plusieurs années est un bon moyen d’acquérir de l’expérience avant de s’installer hors cadre…
Les semis d'automne sont rendus difficiles par une météo très pluvieuse. Pour la plupart, le labour est incontournable.
Récoltes, semis, traitements : la pluie et le vent rendent la tâche compliquée
Entre pluie et vent, les conditions de travail sont parfois difficiles en plaine. Tour d'horizon de la situation, secteur par…
Étienne Accault (à g.) et Mickaël Berthault (à d.) ont opté pour la location d’une moissonneuse-batteuse en commun.
​​​​​​​« Partager les coûts et l’expérience avec la location en commun »
La hausse du prix du matériel agricole amène certains agriculteurs à réfléchir à de nouveaux modes de fonctionnement avant d’…
Opération NADA vendredi 24 novembre
À l'appel de la FNSEA, la FDSEA et les JA Île-de-France se mobiliseront vendredi 24 novembre.
Publicité