Aller au contenu principal

La Région soutient l’AOP Selles-sur-Cher

Vendredi 3 juin avait lieu à Meusnes (Loir-et-Cher) la signature du contrat de filière AOP Selles-sur-Cher de la Région Centre-Val de Loire.

Le 3 juin, à Meusnes. Temanuata Girard, vice-présidente du conseil régional, et Jérémie Chipault, président du syndicat AOP Selles-sur-Cher, signent le contrat de filière AOP.
Le 3 juin, à Meusnes. Temanuata Girard, vice-présidente du conseil régional, et Jérémie Chipault, président du syndicat AOP Selles-sur-Cher, signent le contrat de filière AOP.
© L.B. - Horizons

L’AOP Selles-sur-Cher peut compter sur le soutien de la Région Centre-Val de Loire. Celui-ci s’est concrétisé vendredi 3 juin, à la salle des fêtes de Meusnes, par la signature d’un contrat de filière entre Temanuata Girard, vice-présidente du conseil régional, et Jérémie Chipault, président du syndicat AOP Selles-sur-Cher. La Région a octroyé une aide financière à hauteur de 141 020 euros.

Les enjeux de la filière

La vice-présidente de la Région a pu revenir sur l’importance d’une telle aide financière pour continuer à faire évoluer dans le bon sens l’AOP Selles-sur-Cher. Elle a évoqué les « différents enjeux de l’agriculture d’aujourd’hui comme la transmission et l'installation, ainsi que favoriser le bien manger dans les restaurants scolaires ». Le soutien financier du conseil régional « s’inscrit dans la politique de la Région de relocaliser la consommation et de continuer à faire perdurer le patrimoine gastronomique », a souligné Temanuata Girard.

Développement de la filière

Cet accompagnement financier va permettre à la filière de s’améliorer et de progresser sur différents sujets. C’était l’occasion pour Benoît Foisnon, animateur du syndicat, de revenir sur la marque AOP Selles-sur-Cher.

Aujourd'hui, l’AOP Selles-sur-Cher compte 38 producteurs de lait ainsi que 29 producteurs fermiers, 4 affineurs et 4 transformateurs. Afin de faire perdurer la filière, des axes d’amélioration ont été ciblés comme la communication, le renouvellement des générations ou encore l’optimisation du travail. Le développement de la communication digitale est un fort enjeu pour la filière, qui souhaite accroître sa notoriété auprès de la jeunesse. « Il est nécessaire également de pouvoir réduire la pénibilité du travail, c’est pour cela qu’aujourd’hui il y a des projets en test comme le multimoulage », détaille Benoît Foisnon.

Les représentants de l’AOP Selles-sur-Cher ont tenu à souligner leur engagement sur la biodiversité. Cet engagement s'est traduit, il y a quelques semaines, par la visite d'une stagiaire LPO (Ligue de protection des oiseaux) sur quatre exploitations afin d'étudier et d'analyser l'impact de l'élevage sur la biodiversité. Les résultats sont attendus prochainement. « L’environnement est au cœur de notre projet pour l’avenir », a assuré Benoît Foisnon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité