Aller au contenu principal

Réaction
« La suspension de la taxe Trump est une bouffée d’oxygène »

Laure Dubreuil préside le syndicat des Vignerons indépendants de Loir-et-Cher. Elle commente la suspension de la taxe de 25 % sur les importations de vins aux États-Unis.

« La suspension de la taxe de 25 % sur les importations de vins aux États-Unis représente une bouffée d’oxygène. Elle résulte de négociations entre la Commission européenne et l’administration Biden.

En 2020, les vins français ont perdu 20 % de part de marché outre-­Atlantique. Venant s’ajouter à la crise sanitaire, la taxe Trump a eu une influence.

Le sauvignon blanc de Touraine a moins souffert que d’autres appellations. Cependant, la valeur du vin a beaucoup diminué.

Soit les importateurs nous demandaient de faire des efforts et eux en faisaient également un. Soit les viticulteurs devaient réduire leurs prix de 25 % pour absorber la taxe.

Les importateurs américains sont des clients fidèles. Tous les vignerons qui ont établi des liens de longue date les ont conservés afin de trouver des compromis.

Cependant, la taxe est uniquement suspendue pour quatre mois. En l’absence de perspectives au-delà, les importateurs stockeront peut-être.

La reconquête du marché américain passe par la communication. Des opérations sont mises en place par la Région et les Organismes de défense et de gestion afin de garder le contact avec la presse outre-Atlantique.

Nous n’avions jamais perdu le fil mais il était important de recréer un lien commercial avec les États-Unis. »

Retrouvez les Vignerons indépendants sur leur site : https://bit.ly/38PDaVX

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité