Aller au contenu principal

Conso
La vente directe concerne seulement 3 % des achats réguliers de fruits et légumes

Selon une étude de FranceAgriMer et du Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (CTIFL) présentée à Paris le 17 juin, les achats réguliers de fruits et légumes frais via les circuits de vente directe restent « toujours confidentiels » : ils concernent seulement 3 % de la population interrogée. Mais 80 % de l’échantillon (1 000 personnes) connait la vente à la ferme, 60 % les marchés de producteurs, 50 % les paniers paysans et 29 % les magasins de producteurs. L’étude révèle également que 10 % des personnes questionnées n’ont jamais entendu parler des circuits en vente directe, soit deux fois moins qu’il y a six ans.

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
« Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
Publicité