Aller au contenu principal

L’agriculture du futur sera fêtée à Châteaudun

Le premier festival Futur en Beauce aura lieu du 2 au 4 octobre au campus Les champs du possible, à Châteaudun.

Futur en Beauce aura lieu du 2 au 4 octobre à Châteaudun.

Du 2au 4 octobre, Châteaudun vibrera au rythme de l’agriculture de demain. Le campus Les champs du possible accueillera la première édition du festival Futur en Beauce.

Cet événement a pour ambition de présenter « les dernières innovations agricoles françaises et internationales aux professionnels et au grand public », peut-on lire sur le site web d’Agrodynamic et développement durable, l’un des partenaires du festival.

Un temps fort ponctuera particulièrement Futur en Beauce : le concours Agreen startup. Il sera lancé le 2 octobre, dans la soirée. Des équipes auront quarante-huit heures pour travailler sur des projets innovants en agriculture, avec les conseils de mentors.

Pendant les deux jours suivants, le grand public et les professionnels du secteur agricole pourront tester des services et des produits novateurs au laboratoire « Les champs de l’innovation ». Le samedi, des conférences seront destinées aux agriculteurs et professionnels. Deux thèmes parmi beaucoup d’autres : « Sécuriser ses données, c’est possible ? », « Comment le web améliore-t-il la productivité des exploitations ? ».

Quant à la journée du dimanche, elle sera plutôt axée grand public, avec notamment des animations ludiques - baptêmes de poney, ateliers de codage… - et un marché de producteurs locaux.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page web dédiée au festival. 

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité