Aller au contenu principal

L’AS Centre-Loire en pleine transition vers le numérique

L’association de gestion et comptabilité AS Centre-Loire a organisé son assemblée générale jeudi 14 mars à Villebarou (Loir-et-Cher), en présence de ses adhérents.

À l’espace Guillon à Villebarou, près de Blois (Loir-et-Cher), 130 personnes étaient réunies lors de l’assemblée générale organisée par l’AS Centre-Loire, jeudi 14 mars. Pour l’occasion, l’association, à travers la voix de son directeur Patrice Chasle, en a profité pour présenter ses comptes ainsi que le rapport d’activité de l’année 2023. En préambule, Gilles Leroux, président d’AS Centre-Loire, en a profité pour remercier tous les présents et leur signifier que « l’AS Centre-Loire sera toujours présente pour les accompagner ».

56 nouveaux adhérents

L’association de comptabilité et gestion a perdu 14 adhérents sur l’année 2023 avec 2 002 adhérents aujourd’hui, contre 2016 l’année précédente. Toutefois, ces chiffres sont à nuancer avec un contexte difficile en agriculture où beaucoup d’exploitants partent en retraite sans repreneur. « Nous comptons 56 nouveaux adhérents sur l’année malgré un total avec 14 adhérents de moins à cause des départs en retraite. Notre activité comptable est en hausse, alors que notre activité conseil reste quant à elle stable », explique Patrice Chasle, directeur de l’association AS Centre-Loire. Ces nouveaux adhérents et cette stabilité amènent une vraie dynamique au sein de l’association avec des projets en cours ou à venir. La communication est d’ailleurs un axe prioritaire avec une forte présence sur les réseaux sociaux notamment. « Notre objectif est de mieux communiquer auprès de nos adhérents, mais aussi d’être plus attractifs. Cela participe à toujours plus améliorer notre image et prouver notre dynamisme », poursuit le directeur.

Transition vers le numérique

AS Centre-Loire a désormais sa propre coopérative de services à la personne avec Hexacoop. En adhérant à cette coopérative, cela permet de profiter d’un crédit d’impôt de 50 % pour une prestation auprès d’AS Centre-Loire. « C’est un réel système gagnant-gagnant. Si vous souhaitez en bénéficier, vous pouvez en parler à votre conseiller à tout moment. Nous avons déjà eu plus de 1 000 déclarations réalisées comme cela l’an passé », assure le directeur d’AS Centre-Loire.

De même, avec l’arrivée de la facture électronique qui sera bientôt obligatoire, l’association a décidé de mettre en place l’Esp’AS Connect qui permettra d’avoir tous ses documents réunis numériquement. Comme un bureau numérique, l'outil sera accessible via le site Internet ou l'application AS Centre-Loire, sept jours sur sept et 24 heures sur 24. « Qu’on le veuille ou non, nous n’avons pas le choix. Nous avons décidé d’être dans le mouvement et de vous accompagner au mieux dans cette transition vers le numérique », explique Patrice Chasle. Un questionnaire sera prochainement envoyé à tous les adhérents afin d'évaluer au mieux les besoins de chacun pour un meilleur accompagnement vers cette transition numérique.

Des comptes à l’équilibre

Avant l’approbation des comptes, l’assemblée générale a permis aux adhérents de vérifier que l’AS Centre-Loire possède des finances saines et à l’équilibre, avec un résultat net d’exercice de 193 917 euros, ce qui représente 4 % du chiffre d’affaires. « Nous sommes une association et nous n’avons pas pour objectif de faire des bénéfices, nous avons actuellement neuf mois de fonctionnement d’avance, mais nous devons rester prudents et maintenir notre situation », a rappelé Gilles Leroux.

Afin de conclure l’assemblée générale, Bruno Lucciani et Yann Albert, de AG2R la mondiale, accompagnés de Clara Lefeuvre, conseillère entreprises AS Centre-Loire, ont évoqué l’importance de réaliser un audit de protection sociale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité