Aller au contenu principal

Le blé français se heurte à une rude concurrence (FranceAgriMer)

De bonne qualité cette année, le blé français subit «une concurrence exacerbée» des autres origines, a souligné le 13 septembre FranceAgriMer.

«La donne sur le marché mondial va rendre difficile la valorisation de la récolte» tricolore qui est «importante en volume et de bonne qualité», a estimé Olivia Le Lamer, adjointe au chef de l’unité grains et sucre, disant «craindre une frustration sur les prix». En cause, des productions «records» en mer Noire, notamment en Russie. FranceAgriMer table sur 10,2 Mt de blé tendre exporté vers les pays tiers. Un chiffre «sous réserve d’une amélioration de la compétitivité» française : ce n’est «pas très élevé au regard des disponibilités», mais «élevé par rapport à la compétitivité-prix actuelle de l’origine France», a considéré Olivia Le Lamer. Le marché mondial évolue sous pression de la récolte russe, évaluée par l’USDA le 12 septembre à un pic historique de 81 Mt de blé tendre. Entre 160 et 170 dollars/t Fob, le blé fourrager de la mer Noire se situe à un faible niveau de prix qui donne le tempo. Et la Russie dispose aussi d’une production de qualité, selon l’établissement national. Résultat, le marché s’appuie sur « une référence en protéines plus à 12,5 % qu’à 11,5 %», a indiqué Olivia Le Lamer.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité