Aller au contenu principal

Le nouveau préfet appréhende l’agriculture seine-et-marnaise

Le nouveau préfet de Seine-et-Marne, Pierre Ory, s’est rendu le 8 novembre sur un chantier d’arrachage de betteraves et à la sucrerie de Nangis avant d’échanger en salle sur l’agriculture départementale, ses atouts et ses difficultés, avec les représentants de la profession agricole.

À l’invitation de la FDSEA 77, de Jeunes agriculteurs de Seine-et-Marne et de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France, le nouveau préfet de Seine-et-Marne, Pierre Ory, accompagné du sous-préfet de Provins, Jean-Bernard Iché, a effectué une visite de terrain mercredi 8 novembre.

Conditions difficiles

Dans un premier temps, il s’est rendu à Courpalay sur un chantier d’arrachage de betteraves chez Jean-Philippe Garnot, président de la CGB Île-de France. À cette occasion, les difficultés rencontrées par les exploitants pour effectuer les travaux d’automne ces dernières semaines ont été mises en exergue. En raison des fortes précipitations et des épisodes venteux, arrachages des betteraves, semis et traitements se déroulent dans des conditions difficiles, voire sont impossibles à réaliser. Concernant plus spécifiquement la betterave, culture phare du secteur, les conséquences subies à la suite de l’interdiction des néonicotinoïdes (NNI) et les maladies, comme la cercosporiose, ont également fait l’objet d’échanges.

280 camions par jour

Puis la délégation s’est rendue au centre de réception des betteraves de la sucrerie Lesaffre, à Nangis, où 280 camions par jour défilent pour livrer les betteraves des 350 agriculteurs sous contrat. « Ici on achète des betteraves et du transport », note le directeur général Jean-Christophe Pierre. Ces derniers temps, le rythme a d’ailleurs ralenti en raison des difficultés d’arrachage.

Enfin, responsables professionnels, représentants de l’État et élus, dont la députée du secteur, Isabelle Périgault, la conseillère départementale et maire de Nangis, Nolween Le Bouter, et le conseiller régional Sébastien Dromigny, se sont retrouvés pour un moment d’échanges au sein des locaux de Nangis Biogaz. Cyrille Milard, président de la FDSEA 77, a détaillé la carte d’identité de l’agriculture départementale, qui présente une grandes variétés de productions et de diversifications. Il a également mis en avant le poids du syndicalisme majoritaire « avec une progression des surfaces cotisantes ».

« On essaie de trouver des voies de diversification et des innovations afin que l’agriculture soit durable et présente pour les prochaines générations », a poursuivi le vice-président de la chambre d’Agriculture, Guillaume Lefort. « Face à la vague de départs, nous voulons installer des porteurs de projets viables. 95 % des exploitants ayant suivi le parcours à l'installation sont toujours en activité cinq ans plus tard », a insisté le président de JA 77, Yves Coppé.

« Ouvert à tout échange »

Difficultés rencontrées par les exploitations en bio, pérennité des élevages et conséquences sur les industries de transformation, gens du voyage, Pac… ont complété ce moment d’échanges.

« Je découvre ce grand département qui m’impressionne par sa diversité », a souligné le préfet, qui s’est dit « ouvert à tout échange dès lors que cela s’avère nécessaire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
S'abonner
Pour profiter de l'intégralité du contenu de notre site Internet, recevoir votre journal papier dans votre boîte aux lettres…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Le 23 mai, à Digny. La Chambre et Terres Inovia, Dominique Delaunay (à d.) et julien Charbonnaud (de dos), ont fait le tour de l'actualité autour du colza et présenté quarante-six variétés.
Colza : l'actualité et quarante-six variétés alignées à Digny
La chambre d'Agriculture, en partenariat avec Terres Inovia, a proposé le 23 mai chez Alexis Bouchard à Digny, une visite de…
Publicité