Aller au contenu principal

Social
Le Tesa prolongé jusqu’au 31 décembre 2023

Le Titre emploi simplifié agricole (Tesa) est prolongé jusqu’au 31 décembre 2023.

© Archives - Horizons - Illustration

Le Titre emploi simplifié agricole (Tesa) simplifié permet d’embaucher un salarié en Contrat à durée déterminée (CDD), quel que soit le secteur d'activité professionnelle et l’effectif salarié. Il est particulièrement adapté pour recruter des travailleurs occasionnels ou des CDD dans le cadre d'un accroissement temporaire d'activité. Il permet aussi de remplacer un salarié absent, le chef ou le collaborateur d'exploitation/d'entreprise, un aidant familial ou un associé d'exploitation.

Effectuer plusieurs formalités en une seule déclaration

Le Tesa simplifié permet d'effectuer plusieurs formalités en une seule déclaration, notamment au moment de l'embauche de votre salarié. Les employeurs peuvent ainsi réaliser la déclaration préalable à l'embauche, le contrat de travail, l'immatriculation du salarié, le signalement au service de santé au travail, l'inscription sur le Registre unique du personnel (RUP) et la demande de bénéfice des exonérations de cotisations patronales pour l'emploi d'un travailleur occasionnel.

À l'issue de la relation de travail, il peuvent accéder et transmettre le bulletin de paie, la conservation du double du bulletin de paie, la déclaration trimestrielle des salaires, l'attestation Pôle emploi et la déclaration annuelle des salaires à réaliser auprès des services fiscaux.

La MSA salue la décision de prolonger ce dispositif. Le Tesa simplifié apporte un réel gain en matière de simplification des démarches administratives à accomplir par les employeurs de main-d’œuvre.

+ d'infos :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité