Aller au contenu principal

Diversification
Les Amandes de Pithiviers : première récolte chez l'un des planteurs

Le 10 octobre, les membres de la SAS Les Amandes de Pithiviers et du PETR* Beauce-Gâtinais en Pithiverais se sont réunis à Guigneville pour constater un premier aboutissement du projet : la récolte d'amandes.

Les représentants de la SAS Les Amandes de Pithiviers, de l’association Site remarquable du goût de l'Amanderaie du Pithiviers et du PETR* Beauce-Gâtinais en Pithiverais se sont rendus à Guigneville (Loiret) mardi 10 octobre afin de visiter l’amanderaie de Jean-Chistophe Solon et assister à la fin de sa première récolte d’envergure.

Une récolte très précoce

Propulsée en 2020 grâce au soutien de Vinci autoroutes et de la chambre d’Agriculture du Loiret, la SAS Les Amandes de Pithiviers veut revaloriser le pithiviers, célèbre pâtisserie loirétaine, et notamment l'amande, son produit phare. Aujourd'hui, dix-sept agriculteurs sont rassemblés autour du projet pour proposer une amande 100 % locale. 45 hectares d'arbres ont été plantés entre 2019 et 2021 dans le Pithiverais, en Eure-et-Loir et en petite Beauce. Alors que les planteurs n'attendaient pas leurs premières amandes sèches avant quelques années, la récolte 2023 est étonnamment conséquente chez Jean-Christophe Solon, l'un des membres de la SAS. « Ma première récolte était plutôt prévue pour la quatrième voire la cinquième année de plantation, précise-t-il. Aujourd'hui, je récolte alors que j'ai mis en terre mes amandiers en 2020 et 2021 ». Même si le bilan reste à peaufiner, le gérant de l'EARL du Moulin estime qu'il a récolté environ 1 000 kg d'amandes. Une collecte « anecdotique » selon lui et les représentants de la SAS puisqu'elle n'est pas encore optimale. Jean-Christophe Solon a planté 1 550 arbres sur près de 6 hectares.

Un atelier de transformation commun

Cette première récolte va permettre aux dix-sept agriculteurs associés de valoriser leurs amandes en les transformant. « Nous allons les casser pour ensuite proposer les fruits à la commercialisation », explique Jean-Eudes Lavo, président de la SAS. Installé à Estouy, l'atelier de transformation de la structure devrait fonctionner d'ici quelques jours, lorsque toutes les amandes des planteurs auront été ramassées.


*Pôle d'équilibre territorial et rural.

Regardez notre vidéo de la récolte :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité