Aller au contenu principal

Aides financières
Les coups de pouce du 1er avril

Comme tous les ans au mois d’avril, la Caf et la MSA se penchent sur la revalorisation des prestations qu’elles versent à des millions d’allocataires.

La revalorisation des prestations se base notamment sur l’augmentation des prix à la consommation, entraînant en général une légère hausse. Mais face à l’inflation galopante, la revalorisation au 1er avril sera plus importante que les années précédentes, soit 1,8 %.

Le chèque-énergie dans les boîtes aux lettres courant avril

Le chèque-énergie est une aide financière pour les ménages aux faibles revenus, permettant de réduire le montant des factures d’énergie (électricité, gaz, fioul, bois…). Il est envoyé automatiquement chaque année, entre fin mars et fin avril. Aucune démarche n’est nécessaire, le calendrier d’envoi est fixé par département.

Pour savoir si l’on peut bénéficier du chèque-énergie, un simulateur en ligne existe sur le site du ministère de la Transition écologique. Le chèque-énergie est attribué en fonction des revenus et de la composition du ménage. Il est indispensable d’avoir réalisé une déclaration de revenus et d’habiter un logement soumis à la taxe d’habitation (même si on en est soi-même exonéré).

Le chèque-énergie peut être déduit automatiquement de sa facture d’électricité ou de gaz, en demandant une pré-affectation. C’est possible directement en ligne, ou en cochant la case « pré-affectation » directement sur le chèque-énergie avant de l’envoyer à son fournisseur énergétique.

Les revalorisations du RSA et de la prime d’activité

Au 1er avril 2022, certaines prestations sociales versées par la Caf ou la MSA sont revalorisées en fonction de l’inflation.

La prime d’activité, complément de revenu pour les personnes de plus de 18 ans, passe de 553,71 euros à 563,68 euros par mois (montant forfaitaire maximum pour une personne seule). Elle grimpera à 845,52 euros par mois avec un enfant à charge. Les couples pourront percevoir 845,52 euros par mois et 1 014,62 euros avec un enfant à charge.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Case IH : la qualité de récolte à tous les niveaux
La 7250 de Case IH est le modèle du constructeur le plus représenté dans la Marne. Cette moissonneuse, nouvelle génération d’…
Les colzas détruits par la grêle à la suite de l'orage du samedi 4 juin 2022.
Grêle : des centaines d'hectares détruits
Marieke et Dominique, David, Christophe, Nicolas… Pour une vingtaine d'exploitants du sud des Yvelines, la journée du samedi 4 …
En mai 2022 à Villeroy. La famille Codron dans la serre de fraises.
Saveurs fruitées à la Fraiseraie de l’étang
Depuis quatre ans, la famille Codron, à Villeroy, s’est diversifiée dans la production de fraises, et plus récemment de…
En fin de rencontre, les ministres sont repartis avec des fraises de ­l'exploitation Les Marais.
Sécheresse : trois ministres en déplacement dans le Loiret
La Première ministre, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi que le ministre de l'…
L'Ideal 7 bénéficie d'une largeur de 3,50 m au transport même équipée de pneus de 800.
Fendt Ideal 7 : une moissonneuse "qui tient ses promesses"
« Plus de puissance, plus de débit, plus de confort », ce sont les mots de Fendt pour définir la gamme Ideal, lancée en 2017.…
Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, revient sur la saison de fraises vécue par la coopérative qui regroupe vingt-trois exploitants.
Les fortes chaleurs ennemies des fraises
Rencontre avec Franck Guilloteau, président du Cadran de Sologne, coopérative qui rassemble 23 exploitants à Fontaines-en-Sologne…
Publicité