Aller au contenu principal

Élections législatives
Les députés sortants réélus en Eure-et-Loir

À l'issue du second tour des législatives dimanche dernier, les quatre députés sortants d'Eure-et-Loir ont été réélus pour cinq ans.

Les quatre candidats sortants aux élections législatives ont répondu à l'invitation de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir avant le premier tour. Guillaume Kasbarian, Olivier Marleix, Luc Lamirault et Philippe Vigier ont été réélus.
© H.C. - Horizons

Dans le séisme politique qu'engendrent les résultats des élections législatives en France, l'Eure-et-Loir fait plutôt figure d'îlot de stabilité. De fait, on prend les mêmes et on recommence. Les quatre députés sortants ont remporté le 19 juin leur duel du second tour. Cette élection est néanmoins marquée une fois de plus par un taux de participation très faible, 44,98 %, plus encore qu'au premier tour (47,6 %).

Les résultats

Les résultats de ce tour de scrutin s'établissent ainsi : dans la première circonscription, Guillaume Kasbarian (Ensemble) avec 58,10 % des voix devance Quentin Guillemain (Nupes) à 41,90 %. Dans la seconde, Olivier Marleix (LR) obtient 62,33 % contre 37,67 % pour Aleksandar Nikolic (RN). Dans la troisième, c'est Luc Lamirault (Ensemble) qui l'emporte avec 53,96 % des suffrages face à Régine Flaunet (RN) à 46,04 %. Enfin, dans la quatrième, Philippe Vigier (Ensemble) fort de ses 60,17 % bat Virginia De Oliveira (RN) à 39,83 %.

Soutien de l'agriculture

À noter que quelques jours plus tôt, invités par la FNSEA et Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir à des rencontres dans le cadre de la campagne du premier tour, tous avaient répondu présent dans leur circonscription et affirmé à cette occasion qu'ils continueraient à soutenir le monde agricole eurélien comme ils l'avaient fait jusqu'alors. Dont acte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Dès le redémarrage de l'usine, l'entreprise proposera de multiples produits issus de la transformation du chanvre.
Prête pour un redémarrage au printemps, Gâtichanvre cherche des producteurs
Reprise à l'été 2021 par un agriculteur et entrepreneur eurélien, l'entreprise essonnienne Gâtichanvre devrait redémarrer d'ici…
Le 25 octobre, à Ouarville. Pour Alexandre Besnard, les débuts ont été difficiles mais la fin de saison ouvre de belles perspectives à La Tomate des frères Besnard.
La Tomate des frères Besnard est bien lancée
Pour faire le bilan de la première saison d'activité de La Tomate des frères Besnard, nous rencontrons Alexandre Besnard le 25 …
Sécheresse et chaleur ont engendré une baisse de la production d'oignons en Beauce. Sans irrigation, la situation aurait été catastrophique.
Oignons : des rendements en retrait mais l'irrigation sauve la récolte en Beauce
Pour faire le point sur la campagne oignons qui s'est achevée début octobre, nous rencontrons le président-directeur général de…
De g. à d.	: Patrick Langlois, Jean-Marie Fortin, Pierre Coisnon et Sébastien Méry. Tous ont pris la parole pour évoquer le choc énergétique et son impact sur les filières agricoles et alimentaires.
Choc énergétique : les acteurs des filières alimentaires témoignent
Face à la colossale hausse du prix de l’électricité et du gaz, la FNSEA du Loiret a réuni les acteurs des filières alimentaires…
Afin d'offrir un abri à la faune sauvage, Philippine Allard a planté du Sinapis arvensis (moutarde des champs) en bout de champ.
Philippine Allard, cheffe d'exploitation
Agricultrice à Charsonville (Loiret), Philippine Allard veut valoriser la place de la femme dans les exploitations céréalières.
Le broyage de la paille est plus fin qu'avec les broyeurs montés originellement.
Redekop : mieux répartir les pailles et broyer plus fin
Dans notre nouveau dossier Moissonneuses-batteuses, nous proposons un focus (avec vidéo) sur le broyeur du constructeur canadien…
Publicité