Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Les JA de l'Essonne en assemblée générale

Le canton JA de l'Essonne a tenu son assemblée générale le 17 janvier.

Le 17 janvier à Mérouville (Eure-et-Loir). Rodolphe Couturier (à g.) a accueilli le canton JA de l'Essonne présidé par Victor Rabier.
Le 17 janvier à Mérouville (Eure-et-Loir). Rodolphe Couturier (à g.) a accueilli le canton JA de l'Essonne présidé par Victor Rabier.
© A.S.

Pour son assemblée générale annuelle, le canton Jeunes agriculteurs de l’Essonne, présidé par Victor Rabier, a décidé de débuter la journée par une visite de vignoble.

Le groupe s'est rendu en Eure-et-Loir chez Rodolphe Couturier, qui s’est lancé dans l'aventure viticole en diversification depuis 2019 sur 1,5 hectare à Mérouville. Cette exploitation produit du vin rouge ainsi que du vin blanc nommés Nouvelle plaine, sous l’appellation Vin de France. Le vigneron a pu faire partager son expérience dans ce domaine et son parcours en expliquant les démarches liées à sa demande de foncier, de subventions, de transformation et de commercialisation de sa production.

La visite a été riche en informations puisque Rodolphe Couturier a pu expliquer à tous les membres JA de l’Essonne présents, la manière dont le raisin est récolté, le matériel utilisé pour le stockage et toutes les techniques de conservation modernes, en passant par la mise en bouteille. Les JA ont clôturé cette visite par la dégustation des vins présentés.

L'activité de l'exploitation eurélienne est prometteuse puisque l'EARL Champart a pour ambition de s’agrandir et ainsi augmenter la taille de sa production, en passant de 7 500 à 25 000 bouteilles l’année prochaine.

En deuxième partie de journée, les Jeunes agriculteurs ont enchaîné sur la partie statutaire de leur assemblée générale. Cette année, le canton de l'Essonne est le seul canton JA à ne pas avoir d'assemblée générale élective.

Ce rendez-vous a été l’occasion pour Victor Rabier de revenir sur l’activité syndicale du canton et celle du département également. Bien évidemment l’un des sujets forts de cette réunion était le Festival de la terre 2022 qui aura lieu à Saclay. Tous sont conscients des enjeux conséquents que représente cet événement et ont à cœur d'en faire un rendez-vous phare pour le monde agricole.


Lire aussi Le prochain festival de la terre se dessine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité