Aller au contenu principal

Oreillette, vedette du Salon de l'agriculture

100 % normande, Oreillette, 5 ans, a été choisie pour être l'égérie du Salon international de l'agriculture 2024 qui se tiendra du 24 février au 3 mars à Paris.

Avec son allure franche, sa robe à trois couleurs et ses yeux cerclés de noir, elle pose fièrement sur les affiches du prochain Salon international de l'agriculture (Sia). Elle, c'est Oreillette. Une placide vache de race normande âgée de 5 ans, sélectionnée pour être la nouvelle ambassadrice du Sia 2024. Celui-ci se déroulera du 24 février au 3 mars au Parc des expositions, porte de Versailles à Paris.

Normande de l'Orne

Au travers d'Oreillette, c'est la race normande qui sera à l'honneur cette année pour la 60e édition du Salon. Cette vache tricolore est un emblème pour la région éponyme et indissociable du paysage bocager. La normande est une race mixte, appréciée aussi bien dans la production laitière que dans la valorisation de sa viande. La race est présente dans plus de six cahiers des charges de signe officiel d’identification de la qualité et de l’origine. C'est la troisième race bovine laitière de France en effectifs, avec près de 6 000 troupeaux et 190 000 têtes.

Éleveurs passionnés de père en fille

Cette race se caractérise également par sa docilité appréciée des ­éleveurs. Et ce n'est pas ceux d'Oreillette qui le contrediront. François et Lucie Foucault, père et fille, sont installés en Gaec dans l'Orne, à Briouze. Chez eux, la passion des vaches, surtout de la race normande, et des concours se transmet de génération en génération. Le père, François, qui a transmis la passion à sa fille Lucie, l'avait lui-même hérité de son oncle, prenant sa suite et ­l'exploitation familiale en 1987. Après un début de carrière au Service de remplacement de traite, la jeune femme de 24 ans a rejoint le Gaec en 2020 et souhaite reprendre la ferme avec un autre salarié à la retraite de son père.

Ce n'est donc pas par hasard si une vache de cette famille de passionnés a été sélectionnée pour être la star du Salon de ­l'agriculture de cette année. Cet engouement a d'ailleurs mené Oreillette, mère de trois veaux, sur la première marche du podium au Concours national normand 2023.

Rendez-vous du 24 février au 3 mars

En attendant d'être pomponnée pour se rendre à Paris, Oreillette coule des jours heureux avec ses 110 congénères. Leur lait est livré en laiterie pour être transformé en camembert et pont-l’évêque AOP. Les visiteurs pourront la découvrir Pavillon 1.

La billetterie du Sia est ouverte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité