Aller au contenu principal

Gestion
Piloter son exploitation agricole dans un contexte inédit

Le CERFrance Champagne Nord-Est Île-de-France organisait en juin dernier à Pécy une réunion conjoncture afin d’aider les exploitants agricoles à piloter leur entreprise dans le contexte actuel.

Exploitation agricole.
© J.L. - Horizons / illustration

Inflation galopante, délais d’approvisionnement qui s’allongent… Face à ce contexte compliqué, CERFrance Champagne Nord-Est Île-de-France a organisé une réunion de conjoncture culture et élevage à Pécy le 14 juin dernier, sur le thème Piloter son entreprise dans un contexte inédit.

Alors que le résultat courant sur la récolte 2021 s’établit à environ 580 euros/hectare, il resterait stable en 2022 avec une prévision à 590 euros pour des rendements identiques. Si le prix des carburants flambe (augmentation de la matière première couplée à la parité euro/dollar défavorable avec des variations sur des périodes de plus en plus courtes et sans visibilité), tout comme celui des engrais avec de fortes hétérogénéités en fonction des dates d’achat (+ 179 % en système céréalier sur ce poste en un an), en parallèle les cours ont fortement augmenté.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité