Aller au contenu principal

Production de noix : un itinéraire technique à appliquer

Comme toute production, celle de la noix obéit à des règles afin de donner un rendement le plus intéressant possible et un produit de qualité.

Sur le marché européen, les États-Unis sont le principal fournisseur de noix avec quatre cent mille tonnes produites par an.
Sur le marché européen, les États-Unis sont le principal fournisseur de noix avec quatre cent mille tonnes produites par an.

« En dix ans, la demande mondiale en noix (coque ou cerneau) a augmenté de 40 % », affirme Vincent Rogez, directeur d’Axéréal fruits et légumes.

Sur le marché européen, les États-Unis sont le principal fournisseur (400 000 tonnes/an) et la France est le premier producteur européen avec 35 000 tonnes/an, mais l’offre ne répond pas à la demande. Cette filière présente donc des perspectives d’évolution afin de satisfaire cette demande grandissante.

Pour cela, les producteurs doivent se soumettre à des critères de qualité : un calibre entre 30 et 32 mm, un taux d’humidité de 12 % maximum pour une noix sèche et de 8 % pour le cerneau et une coque très claire et homogène.

Tout se joue dès la plantation avec le choix du type de noyeraie : un verger traditionnel avec cent arbres à l’hectare, un semis intensif avec cent cinquante à deux cent cinquante arbres à l’hectare ou un verger intensif — soit une conduite en haies fruitières — avec trois cent cinquante à quatre cents arbres par hectare.

Le producteur doit également réfléchir aux variétés (européennes, américaines ou hydrides) et mettre en place un système d’irrigation au goutte-à-goutte ou par micro-aspersion.

Les premières années, avant la pleine production au bout de sept à dix ans, le travail de la taille des noyers est crucial puisqu’il permet de « former » l’arbre : 35 heures de taille par hectare et par an sont nécessaires.

Après plus de sept ans d’entretien et d’investissements, la première récolte a lieu entre septembre et octobre.

Une fois le vibreur — pour faire tomber les noix — et la récolteuse passés, les noix sont transportées à la ferme, lavées, triées, séchées et calibrées avant la commercialisation.

Le 19 novembre, en commission permanente, le conseil régional de Centre Val-de-Loire a voté et adopté le rapport sur la filière de production et de commercialisation de la noix créée par une vingtaine d’agriculteurs de Loir-et-Cher.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Tous en tracteur à Paris mercredi 8 février
Suppression des NNI, directives Nitrates, ZNT... Les contraintes de production s'accumulent, toutes productions confondues. Une…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Claude Jeay est le nouveau sous-préfet de Nogent-le-Rotrou.
Claude Jeay est le sous-préfet de Nogent-le-Rotrou
Le nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou, Claude Jeay, a officiellement pris ses fonctions le 16 janvier.
Publicité