Aller au contenu principal

Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule

Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est déroulée dans les locaux d’un de ses principaux actionnaires : Axéréal.

Fondée en mars 2022, l'entreprise Intact a développé une technologie innovante pour la production d’ingrédients bas-carbone et régénératifs pour les secteurs alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques. Son siège social ainsi qu'une unité de production circulaire de protéines végétales et de produits de fermentation de légumineuses devraient sortir de terre sur un terrain de 10 hectares situé dans la zone d'activités Synergie Val de loire, de la commune de Baule. L'unité de production devrait être opérationnelle pour la moisson 2024.

Nouvelle filière d'agriculture régénératrice

Nous vous en parlions début janvier, en juin dernier Axéréal a noué un important partenariat (à hauteur de 20 %) avec la société Intact afin de développer « l'une des plus importantes filières d'agriculture régénératrice en Europe », selon les propres mots d'Alexis Duval, cofondateur de l'entreprise. « Une agriculture régénératrice augmente la biodiversité et séquestre le carbone, poursuit-il. L’agriculteur devient alors un acteur dans la lutte contre le changement climatique et non plus un simple spectateur. Ces pratiques sont non seulement bénéfiques pour lui, mais également pour l’ensemble de la société. Nous souhaitons devenir une vitrine des futures filières agroalimentaires françaises et européennes ».

Valorisation des légumineuses régionales

Concrètement, le projet, dont l'investissement est estimé à 50 millions d’euros, permettra la création de 60 emplois directs et d'une filière de 65 000 hectares dédiée à l’agriculture régénérative. Cette filière s’appuie sur une technologie innovante valorisant les protéines de la plante. « Les légumineuses sont naturellement capables de capter l’azote de l’air pour leur croissance, explique Alexis Duval. Elles n'ont donc pas besoin d’engrais de synthèse. Elles consomment entre 60 et 70 % de CO2 en moins que les grandes cultures classiques, soit l'équivalent de 2 tonnes par hectare et par an de CO2. De plus, le surplus d’azote généré par les légumineuses fixé dans le sol permet une bonne synergie avec les céréales, culture incontournable de la région Centre-Val de Loire ».

À horizon 2030, l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) estime que ces pratiques permettraient de réduire significativement les gaz à effet de serre de l’agriculture française. « Il s'agit aujourd'hui de la première grande filière qui se crée en France », précise fièrement le cofondateur d'Intact.

Club de 100 ambassadeurs

Actuellement, un club de 100 agriculteurs volontaires, exploitants en Beauce et en Champagne berrichonne, testent d'ores et déjà cette innovation sur leurs parcelles de légumineuses. Évidemment, à partir de 2024, la coopérative et l'entreprise espèrent convaincre beaucoup plus d'agriculteurs à venir grossir les rangs de cette nouvelle filière. « Ce dispositif unique permettra à nos deux structures d'apporter aux 11 000 adhérents d'Axéréal des solutions agronomiques nouvelles répondant aux enjeux de la transition agricole », souligne Alexis Duval. À travers ce partenariat, Intact bénéficiera du réseau de proximité de plus de 200 sites de collecte et de stockage ­d'Axéréal. Aujourd'hui, seulement 5 % de légumineuses sont cultivées en région. Grâce à leur partenariat, Intact et Axéréal entendent bien atteindre les 20 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité