Aller au contenu principal

Coopératives
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs

Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la hauteur de ses objectifs.

Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
© Didier Depoorter

Le groupe coopératif Axéréal a investi le Com'et d'Orléans (Loiret) le 13 décembre, pour y tenir son assemblée générale. L'économiste Philippe Dessertine en a été le grand témoin.

Performance et croissance

« La raison d'être d'Axéréal est de sécuriser et de valoriser les productions de ses adhérents en leur proposant des filières d'avenir. Cette volonté permanente nous permet de réaliser une campagne performante et en croissance, malgré des facteurs extérieurs extrêmement chaotiques », a résumé le président du groupe, Jean-­François Loiseau.

L'exercice 2021-2022 d'Axéréal, s'est soldé sur la partie agricole et l'ensemble de ses territoires par une collecte de 4,7 millions de tonnes, dont 4 millions en France. Par ailleurs, le groupe souligne aussi la belle performance industrielle et commerciale de sa division malt, avec des volumes vendus atteignant 2,9 millions de tonnes, en hausse de 8 %.

Axéréal relève ensuite avoir atteint l'objectif qu'il s'était fixé en commercialisant plus d'un million de tonnes de grain en filières. Une transition agricole et alimentaire qui se poursuit avec l'introduction de projets liés à l'agriculture régénérative : « En partenariat avec la société Intact, nous investissons dans les filières végétales riches en protéines et rentables », a précisé le président.

Depuis quatre ans, le groupe ­coopératif a mis en place une agriculture décarbonée. Lors de cet exercice, elle a commercialisé 120 000 tonnes de cultures bas GES*, a réalisé 144 diagnostics carbone auprès de jeunes adhérents et a versé les premiers crédits carbone. Une dynamique rendue possible grâce à l'engagement et la formation de ses équipes sur le terrain.

Sur le plan financier, le groupe Axéréal affiche un large sourire avec un chiffre d'affaires à 4 295 millions d'euros pour l'exercice écoulé, en hausse de 37 % par rapport au précédent. Cette progression est portée par la hausse des volumes et par l'augmentation des cours des céréales. La moitié de ce résultat est réalisé à l'international.

Grande agilité

Enfin, autre donnée importante, son excédent brut d'exploitation (EBE), soutenu par la bonne performance de sa division malt, a progressé de 26 % à 208 millions d'euros. « Ces résultats concluent une année très particulière, durant laquelle nous avons dû faire preuve d'une grande agilité », a souligné le directeur général du groupe, Paul-Yves L'Anthoën.


*Gaz à effet de serre.

 

Lire aussi : Romain Gallas, président de la région eurélienne d'Axéréal : « Nous sommes revenus dans le match »

 

Région Seine-Loire

Une usine dédiée aux protéines végétales dans le Loiret

Philippe Couard, président de la région Seine-Loire d'Axéréal, dans laquelle se trouve le département du ­Loiret, dresse le bilan régional de l’année de la coopérative.

« La région Seine-Loire est en progression de collecte, précise-t-il. Après avoir resserré les boulons ces dernières années, nous avons gagné en compétitivité et nous avons pu redonner à nos adhérents ». Selon le président régional, Axéréal note une hausse de ses gains de marché autour de 2 %. Cependant, « la récolte 2021 aura été très hétérogène dans le Loiret, souligne Philippe Couard. Si elle a été très bonne sur la partie Beauce du département, elle a été beaucoup plus difficile sur la partie Val de Loire en ce qui concerne les cultures d’été ». La récolte de maïs, quant à elle, aura été « très belle ».

Lire aussi : Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule

 

Virage vers la production végétale

Durant son assemblée générale, la coopé­rative a largement évoqué sa volonté de transition vers l’agroalimentaire. « Le Loiret va être particulièrement concerné par ce virage vers les protéines végétales, se réjouit Philippe Couard. Travaillée depuis maintenant quatre ans, notre trajectoire est désormais claire : diminuer les émissions de carbone et utiliser nos sols pour en capter ». Concrètement, la coopérative a déployé une équipe d’une dizaine de personnes dédiée exclusivement à l'agronomie. « Cette équipe s'attache à trouver des solutions pour limiter l'utilisation d’intrants et d’azote grâce notamment aux outils technologiques (satellites, robotique, etc.) », explique le président.

Axéréal travaille également avec des établissements de recherche afin de trouver des variétés plus tolérantes à la sécheresse et moins gourmandes en azote. Aujourd’hui, 45 exploitations pilotes font partie de ce projet, dont dix sont situées en région Seine-Loire.

Une nouvelle usine loirétaine

Enfin, après avoir évoqué le lancement d'une brasserie artisanale en Loir-et-Cher, le président de la région Seine-Loire, revient sur un autre projet du groupe, autour des protéines végétales : « Le projet est de construire en 2024, près d'Orléans, une usine ­d'extraction de protéines à partir de légumineuses. C'est une start-up, Intact, qui amène la technologie. Dans un premier temps, l'usine se concentrera sur les protéagineux (pois, féverole, lentille) jusqu’en 2026, puis, dans un second temps, sur les protéines de blé. Les protéines des pois seront extraites par un procédé d’extraction à sec beaucoup moins énergivore qu'actuellement. La destination des produits est l'alimentation humaine ». Évidemment, la rencontre agronomique Axéréal qui se déroulera le 6 juin dans le Loiret sera axée sur la protéine végétale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité