Aller au contenu principal

Festival de la terre
Rendez-vous tout le week-end à Ableiges dans le Val-d'Oise

La 68e édition du Festival de la terre se déroule ces samedi 2 et dimanche 3 septembre à Ableiges sur le thème « Val-d’Oise, terre agricole d’avenir ». L’occasion de mettre en avant le savoir-faire agricole francilien, les productions diversifiées du Val-d’Oise mais aussi permettre aux visiteurs de rencontrer et échanger avec le monde agricole.

Édito Alix Heurtaut

« Ce Festival permettra au grand public de venir nombreux à la rencontre de l'agriculture et des agriculteurs »

Agricultrice à Villeneuve-sur-Auvers (Essonne), Alix Heurtaut est présidente des Jeunes agriculteurs d'Île-de-France ouest.

Nous sortons d'une moisson hétérogène qui, pour certains n'ayant pas pu finir avant la mi-juillet, ont achevé leur récolte début août après trois semaines marquées par des précipitations régulières et importantes. Les secteurs de Mantes (Yvelines) et du Vexin (Val-d'Oise) ont également été touchés par un épisode de grêle important à la veille de la moisson, qui a mis à terre, parfois jusqu'à 100 % des cultures. Un coup dur énorme pour les agriculteurs qui ont vu anéanti toute une année de travail. Le Festival de la terre se tiendra à Ableiges, un secteur justement touché de plein fouet par la grêle. Chez certains, le moral n'est pas au beau fixe et j'espère que ce bel événément agricole pourra leur redonner du baume au cœur. 

Cette 68e édition se déroulera dans un contexte particulier. Le monde agricole connait une volatilité importante des prix à la baisse, avec des charges qui restent très élevées particulièrement pour les approvisionnements en phytosanitaires et en mécanisation. 

Malgré cela, l'agriculture francilienne sait pouvoir compter sur la Région Île-de-France qui, grâce à un travail de concert avec la profession, a entièrement refondu la Dotation jeune agriculteur pour en faire la plus importante de France. C'est une belle opportunité pour permettre à des jeunes de leur donner envie de s'installer sur notre territoire et donc participer au renouvellement des générations et au dynamisme agricole de l'Île-de-France. 

Ce Festival permettra, je l'espère, au grand public de venir nombreux à la rencontre de l'agriculture et des agriculteurs. Nous aurons à cœur de sensibiliser et d'expliquer notre métier à tout un chacun. Nous nous adresserons aussi à nos partenaires, les élus et les collectivités pour les alerter si notre quotidien, les difficultés rencontrées et leur faire savoir que nous avons besoin de soutien. 

Enfin, le Festival permettra aussi aux agriculteurs de se réunir entre eux, de se retrouver dans un esprit convivial et festif et d'éprouver l'esprit de solidarité du monde agricole.

J'en profite pour remercier chaleureusement et féliciter l'ensemble des membres du comité d'organisation de ce festival pour leur implication et leur travail acharné pour faire de ce week-end une réussite. Les plus jeunes du groupe ont pu compter sur l'expérience et la disponibilité des plus anciens pour les aider et les guider dans les multiples missions à accomplir. Leur contribution est précieuse et je tiens à les remercier particulièrement. 

Bon festival à tous ! 


Lire également l'édito de Nicolas Hervin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 11 avril, à Amilly. La co-associée de Jump Chartres 28, Mathilde Nodier, et le co-gérant du site de méthanisation Theuvy Biogaz, Jean-Baptiste Gouin (au c.), ont signé sous l'égide du délégué territorial de GRDF, Jean-Michel Vappereau, un partenariat pour valoriser le fumier équin.
Du fumier de cheval pour le méthaniseur
Le site de méthanisation Theuvy biogaz et le centre équestre Jump Chartres 28 ont signé le 11 avril à Amilly une convention…
La Chapelle-la-Reine, jeudi 25 avril. Augustin Vecten au milieu de l'aspergeraie. En conditions optimales, une asperge peut prendre 7 cm /jour.

Les asperges de la ferme des 4 vents
La récolte des asperges a débuté lentement en raison de la fraîcheur des températures. Rencontre avec Augustin Vecten, producteur…
Véritable figure du syndicalisme francilien, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube de ses 69 ans.
Décès de Patrick Dezobry : le vibrant hommage de toute une profession
Très engagé pour la profession depuis de longues années, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube…
Damien Greffin, président de la FDSEA Île-de-France, introduit l'assemblée générale.
AG FDSEA Île-de-France : salle comble et riches échanges
Mardi 30 avril a eu lieu l'assemblée générale de la FDSEA Île-de-France à Louveciennes (Yvelines).Durant la matinée, les…
La matinée s'est poursuivie par la visite guidée du site, ici par Christophe Hillairet, l'un des six associés, président de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France.
Le méthaniseur de Sonchamp inauguré dans les Yvelines
Vendredi 19 avril a eu lieu l'inauguration du méthaniseur de Sonchamp sur la ferme de Luc Janottin, à Renonvilliers (…
Éric Delorme est l'actuel président de la Cuma des Vieilles charrues.
Les Vieilles charrues, une nouvelle Cuma dans le Loiret
Depuis le début de l’année, deux nouvelles Cuma se sont formées dans le Loiret, dont celle présidée par Éric Delorme et baptisée…
Publicité