Aller au contenu principal

Agritourisme
Se former pour développer la visite de sa ferme

La chambre d'Agriculture de région Île-de-Francevpropose une formation sur l'agritourisme le 21 novembre.

La chambre d'Agriculture de région Île-de-France propose une formation sur la thématique de l’ouverture des fermes aux publics mardi 21 novembre au Mée-sur-Seine.
© Archives Horizons / illustration

La chambre d'Agriculture de région Île-de-France propose une formation sur la thématique de l’agritourisme et de l’ouverture des fermes aux publics mardi 21 novembre au Mée-sur-Seine (Seine-et-Marne).

« Venez nous voir : venez voir par vous-même la manière dont nous travaillons, venez nous rencontrer. » Dans un contexte de mésinformation et de méconnaissance grandissante autour du monde agricole, proposer la visite de fermes donne la possibilité aux agriculteurs de se réapproprier la voix de leurs pratiques et d’une agriculture qu'ils font vivre.

La visite est un outil d’information positif qui peut être pensé pour sensibiliser le grand public aux questions de production locale et d’alimentation, désamorcer les aprioris ou clichés mais également vendre sa production et transmettre la beauté et la complexité de métiers, de pratiques et de savoir-faire qui se perdent. Néanmoins, connaître son métier ne suffit pas à le partager : transmettre et susciter l’intérêt s’apprend au même titre que produire ou vendre.

La chambre d'Agriculture propose donc de prendre une journée pour mieux comprendre comment construire une visite, en définir le cadre et les différentes étapes, et comment les adapter en fonction des publics accueillis. Cette journée sera aussi l’occasion d'aborder de manière collective, en tenant compte des expériences et des spécificités de chaque participant, la variété des « formats » de visites existants et quels sont leurs exigences/ intérêts, de recevoir des apports sur le cadre réglementaire s’appliquant à ces différents formats ainsi que de s’interroger sur la manière de prévenir le conflit et accueillir le questionnement.

Cette formation est co-organisée et co-animée par Adèle Maury, animatrice du réseau Bienvenue à la ferme Île-de-France, conseillère en agritourisme, et par Saturnin Mesnil, formateur et accompagnateur pédagogique au sein de 1001 Sillons.

+ d'infos :

Si vous êtes intéressé par cette formation, contactez Adèle Maury à adele.maury@idf.chambagri.fr ou au 06.26.36.71.50.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité