Aller au contenu principal

Viticulture
Semez en direct dans les vignes étroites, c’est possible avec le Diretta-Vigne

Le Diretta-Vigne est le semoir de semis direct estampillé Maschio Gaspardo dédié à la vigne. Il permet l’enherbement de l’inter-rang des vignes pour un entretien à faible coût et sans désherbant.

Le Diretta-V existe en version 4, 6, 8, 9 ou 10 rangs avec 20 cm d’inter-rang pour des largeurs de travail allant de 1 m à 2,10 m.
Le Diretta-V existe en version 4, 6, 8, 9 ou 10 rangs avec 20 cm d’inter-rang pour des largeurs de travail allant de 1 m à 2,10 m.
© Maschio Gaspardo

Grâce à son grand dégagement sous châssis, le semoir Diretta-Vigne du constructeur Maschio Gaspardo est très polyvalent. Il est utilisable aussi bien sur terres travaillées qu’en direct. Avec ce semoir, il est également possible de semer plusieurs espèces à la fois.

Un nouveau modèle de 4 rangs

Ce modèle a spécialement été développé pour les vignes étroites permettant de travailler à une largeur de 1 m hors-tout. Il est adapté au travail à l'intérieur des rangs de vignes, garantissant une couverture totale du sol grâce à l'espacement de 20 cm entre les éléments de semis. Le Diretta-V 4 est disponible en version fixe et en version extensible pouvant accueillir jusqu’à 2 rangs supplémentaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité