Aller au contenu principal

Stéphane Bureau, artiste de la gastronomie

Stéphane Bureau est le gérant et chef cuisinier du restaurant La Botte d’Asperges à Contres (Loir-et-Cher). Tel un artiste chef, il imagine, élabore et met en lumière les produits du terroir au sein de ses mets raffinés.

© L.B. - Horizons

L’amour et la passion de la gastronomie font partie de l’ADN de Stéphane Bureau, chef cuisinier de La Botte ­d'Asperges à Contres (Loir-et-Cher), depuis son plus jeune âge. « À 5 ans déjà, je me souviens que je voulais devenir chef cuisinier. Mon père était charcutier, je suis un peu né dedans », rembobine-t-il.  Après un CAP charcutier, le futur chef en devenir décide d’apprendre aux côtés des plus grands restaurateurs comme au Grand Véfour et au Lucas Carton à Paris ou encore au Choiseul à Amboise. « C’était une époque où l'on prenait la formation comme une chance. On travaillait énormément et on gagnait peu, mais on apprenait et c’était cela le plus important à mes yeux », se remémore avec humilité le chef.

Un travail acharné

C’est à partir de 2019 que Stéphane Bureau reprend le restaurant La Botte d’Asperges, un peu par hasard. « J’avais évoqué mon intention de reprendre ce restaurant un jour. Et le frigoriste qui travaillait là-bas m’a fait part du souhait des anciens propriétaires de vendre. C’était un pur hasard de la vie », se souvient-il avec sourire. Cela fait désormais quatre ans que le chef Stéphane Bureau imagine et élabore régulièrement des recettes pour le bonheur des papilles de ses clients. « Je dors très peu. J’invente très souvent les recettes la nuit. Je passe des heures dessus. » Il faut en effet au moins un mois de préparation et de labeur pour qu’une de ces recettes puisse être mise sur sa carte. « Je prends le temps de créer. Je suis un besogneux d’assiette. » Son travail a d’ailleurs été récompensé en 2020, seulement dix mois après la reprise du restaurant, par un Bib gourmand décerné par le Guide Michelin.

Transmettre sa passion

À la recherche des meilleurs ingrédients, Stéphane Bureau met en lumière les produits de Loir-et-Cher. « Il est indispensable pour moi de travailler le plus possible avec les producteurs locaux. J’aime échanger avec eux et mettre en avant leurs produits à travers mes plats », explique-t-il. Tel un artiste, Stéphane Bureau cherche à susciter l’émotion auprès de ceux qui goûteront ses mets. « Nous sommes des petits faiseurs de bonheur. »

Avec une équipe composée d’apprentis, Stéphane Bureau cherche à transmettre sa passion. L’émotion est d'ailleurs difficile à cacher quand il évoque le succès de ceux qu’il a formés. « J’ai la larme facile », reconnaît-il.

Face à ce parcours, presque sans fautes, on ne peut que se demander : À quand l’étoile Michelin ? Une interrogation qui n’intéresse que très peu Stéphane Bureau : « Ce n’est pas une fin en soi. L’important est que le restaurant fonctionne bien, le reste ce sera la cerise sur le gâteau ».

 

Biographie

  • 1977 : naissance.
  • 2019 : reprise du restaurant La Botte d'Asperges.
  • 2020 : obtention du Bib gourmand décerné par le Guide Michelin.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Philippe Girardot.
« Entretien des jachères en Seine-et-Marne : une seule et même date d’interdiction pour tout le département, du 10 mai au 1er juillet »
Le président de la commission faune sauvage de la FDSEA 77, Philippe Girardot, explique l'harmonisation les dates d’…
Marc Langé quitte la présidence de l'AIEL.
Irrigants : « J'ai annoncé que je me retirais de la présidence de l'AIEL »
L'assemblée générale de l'Association des irrigants d'Eure-et-Loir (AIEL) s'est déroulée le 25 mars à Chartres. Le point…
À La Boissière-École (Yvelines), le 14 mars. La responsable d'élevage de la Ferme de la Tremblaye, Bérénice Giot, a largement participé à la conception des nouveaux bâtiments de l'atelier bovin.
Ferme de la Tremblaye : une révolution opérée grâce aux nouveaux bâtiments
Au confins de l'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Ferme de la Tremblaye a déménagé tout son cheptel bovins dans des bâtiments…
À Chaingy (Loiret), jeudi 14 mars. La FNSEA 45 a organisé une rencontre
pour mettre à l'honneur la filière orge brassicole.
Du grain d'orge à la bière, les coulisses d'une réalité agricole
À l'occasion de la Saint-Patrick, la FNSEA du Loiret a mis en lumière la filière orge brassicole. Rendez-vous était donné à la…
[VIDÉO] Arnaud Rousseau réagit après le congrès FNSEA
À l'issue des trois jours de congrès qui se sont achevés par un discours du ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, jeudi 28…
« Betteraves 2024 : des semis sous pression »
Jean-Philippe Garnot, président de la CGB* Île-de-France, alerte sur l'absence de solutions face à la jaunisse virale de la…
Publicité