Aller au contenu principal

Une exploitation céréalière qui se diversifie en maraîchage

La saison des légumes est pleinement lancée et pour l’occasion, Isabelle Delille la gérante du Panier d’Ahaut, à Lorges (Loir-et-Cher), présente son exploitation et évoque cette saison légumière.

La saison estivale est lancée depuis déjà plusieurs semaines et la culture du maraîchage également. En pleine Beauce, une exploitation se démarque avec ses tunnels et ses légumes qui poussent au milieu des champs de céréales. Isabelle Delille, la gérante du Panier d’Ahaut, a décidé en 2016 de reprendre l’exploitation céréalière de son père et s’est diversifiée avec les cultures de maraîchage. « Quand j’ai repris l’exploitation en 2016, il y a eu les inondations, on avait presque tout perdu, alors il était obligatoire de se diversifier et de trouver une solution. J’ai donc commencé à planter des courgettes et courges, ça a fonctionné et j’ai continué » explique la maraîchère de Lorges.

1,5 hectare de maraîchage

L’exploitation qui compte 98 hectares de terres céréalières compte aussi 7 tunnels et 1,5 hectare de maraîchage. « On s’agrandit au fur et à mesure, au début on a commencé avec 2 tunnels en 2019 et aujourd’hui, il y en a sept » détaille Isabelle Delille. Ce sont quelque 55 variétés qui sont cultivées sur l’exploitation du Panier d’Ahaut. Il y en a pour tous les goûts : tomates, courgettes, courges, pommes de terre, oignons… qui sont disponibles à la vente directement sur l’exploitation. Des produits originaux sont cultivés, tels que le kiwano qui est un fruit exotique venant d’Afrique que l’on surnomme comme étant le « concombre africain ». Même si l’exploitation travaille avec des restaurants prestigieux du département dont le cuisinier Christophe Hay, l'esprit même de l’exploitation est de vendre directement ses produits à la ferme.

650 plants de tomates

Les fortes chaleurs de cette saison ont été parfois difficiles à gérer. « Ce n’est pas toujours évident de mettre en œuvre des ombrages efficaces sur les tunnels, tout comme permettre une bonne aération » précise la maraîchère. Le plus difficile cette année, reste « les variations de température qui ont tendance à accélérer la propagation de certaines maladies comme l’oïdium sur les courgettes hors tunnel ». De même, les plants de choux semés en juin-juillet « ont pris un coup de chaud assez important » déplore Isabelle Delille. Cependant, malgré ces inconvénients dûs à la météo de cette saison, d’autres légumes réussissent plutôt bien. Les plus de 650 plants de tomates de cette année « ont eu un peu de mal à démarrer au début mais maintenant ça donne bien avec 5 à 6 kg par pied de tomates à chaque récolte ». La tomate est d’ailleurs le produit phare du Panier d’Ahaut qui représente plus de 50 % de la production totale.

Conversion en bio déjà entamée

De nouveaux clients font leur apparition régulièrement sur l’exploitation pour acheter des légumes de saison. « On espère que les changements de consommation liés à la Covid-19 vont perdurer dans le temps » précise, confiante, l’ancienne professeure de la MFR de Chaingy. L’exploitation maraîchère a entamé sa conversion en bio dès le mois de janvier 2022 « car la clientèle le demandait ». Pour tous ceux qui souhaitent profiter de légumes de saison en circuit court, il est possible de visiter le Panier d’Ahaut, facilement reconnaissable au milieu des champs de céréales.

+ d’infos

Le Panier d’Ahaut est ouvert le mercredi de 17 heures à 19 heures et le samedi de 10 heures à 12 heures.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité