Aller au contenu principal

Houblon
Une houblonnière a germé dans le Loiret

À Léouville, dans le Loiret, deux agriculteurs se sont lancé le défi de faire sortir de terre une houblonnière. Rencontre avec Denis Mercier et Laurent Delorme.

Denis Mercier et Laurent Delorme sont deux agriculteurs installés en système COP dans le Nord du Loiret. Collègues et amis de longue date, ils se confient régulièrement sur les potentielles évolutions de leurs parcelles respectives.

Un jour, l’idée d’une houblonnière a germé dans la tête de Laurent Delorme. C’est tout naturellement qu’il en a discuté avec son ami Denis Mercier. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, cette réflexion en est restée là.

Quelque temps plus tard, la petite graine semée a titillé l’esprit de Denis Mercier. Pourquoi ne pas se lancer ? Mais pas question de faire les choses n’importe comment. L’agriculteur a contacté l’Office de tourisme alsacien afin de prendre contact avec des houblonniers de la région.

Il espérait prendre conseil auprès d’eux afin de savoir si cette idée était réalisable. Ils ne le savaient pas encore, mais Denis Mercier et Laurent Delorme venaient de commencer le chapitre d’une nouvelle aventure.

Ce premier voyage en Alsace, en juin 2018, a fini de convaincre les deux agriculteurs. Depuis, ils sont retournés plusieurs fois dans le Grand Est pour prendre conseil auprès de leur mentor, désormais devenu leur ami.

« Aujourd’hui, nous allons deux à trois fois par an, voir cet houblonnier et sa famille, explique Laurent Delorme, Nous avons de très bons rapports. À tel point que le fils est venu nous aider à installer la structure de notre houblonnière. »

« C’est aussi grâce à eux que le projet est né. Ils nous ont poussés car ils trouvaient l’idée d’avoir du houblon dans le Loiret super, renchérit Denis Mercier. Sans eux, nous n’en serions pas là. »

Houblon 2

Par cette houblonnière, Laurent Delorme avait la volonté de valoriser le territoire. Il souhaitait se diversifier mais aussi proposer une diversification en Centre-Val de Loire. Il nous explique : « Il y a beaucoup de micro-brasseurs dans le Loiret et ils ont besoin de s’approvisionner. De plus, le houblon représente une bonne diversification pour nous qui sommes dans un système classique de grandes cultures céréalières. Il représente également une bonne diversification pour la région. »

Située à Léouville, la houblonnière s’étend sur 2,5 ha et a mis dix jour pour être montée. Mais tout reste encore à faire. Si les poteaux de huit mètres et les câbles sont déjà installés, la plantation n’est pas encore faite.

« Nous attendons que la météo soit plus clémente, précise Denis Mercier, nous espérons pouvoir planter fin février quand la terre sera ressuyée. »

Au risque de décevoir les zythologues, cette houblonnière loirétaine ne proposera pas de bière.

En effet, les deux houblonniers en herbe veulent privilégier un savoir-faire. « Le houblon demande beaucoup de travail : il faut le produire, le transformer et le commercialiser nous-mêmes. C’est une culture que nous ne connaissons pas. Nous avançons complètement dans l’inconnu. Nous voulons d’abord produire notre houblon, le sécher et fidéliser nos clients en leurs fournissant de la qualité et la quantité nécessaire, avant de penser à faire de la bière », explique Laurent Delorme, soutenu par son ami.

« À notre niveau de novices, nous ne pouvons pas être brasseurs et houblonniers. Apprenons notre nouveau métier et après nous verrons pour être brasseurs. »

Même si le binôme sait que la première année ne sera pas la meilleure, avec une production à seulement 50 %, ils espèrent bien atteindre un rythme de croisière d’ici 2022 voire 2023.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Une houblonnière a germé dans le Loiret
À Léouville, dans le Loiret, deux agriculteurs se sont lancé le défi de faire sortir de terre une houblonnière. Rencontre avec…
Publicité