Aller au contenu principal

Une trentième bougie pour le Geeta de Pithiviers

En 2020, le Groupement d'études économiques et techniques agricoles (Geeta) de Pithiviers célèbre ses trente années d’existence.

Le Groupement d'études économiques et techniques agricoles (Geeta) de Pithiviers a tenu son assemblée générale le 6 février dernier. Une réunion sous le signe de la fête, puisque que le groupement fête en 2020 ses 30 ans. « Nous sommes un groupement qui va bien, s’est réjoui le président, Romain ­Pilloy en affichant un bilan positif. Depuis trente ans, le Geeta met en avant la convivialité, les échanges sur des sujets d’intérêts communs et le partage de bonnes pratiques ».
Le Geeta regroupe pas moins de 220 agriculteurs sur le secteur de Pithiviers, qui adhèrent, via une cotisation, pour avoir à leur disposition deux conseillers de la chambre d’Agriculture du Loiret, et ainsi avoir « des conseils objectifs, extérieurs et adaptés au contexte local ».

Bien que le nombre d’adhérents ait été divisé par deux en trente ans, la surface totale, elle, n’a pas bougé. « Au niveau des adhésions, on perd toujours des adhérents, mais comme les exploitations grossissent, cela s’équilibre et l’on ne perd pas de surface. Le groupement est passé de 65 ha par adhérent en 1990 à 130 ha aujourd’hui », a souligné le président, avant de constater : « Depuis l’existence du Geeta, nous avons vu des cultures complètement disparaître, comme le pois. D’autres se développent, comme la pomme de terre, l’oignon, l’orge de printemps. Et certaines cultures comme la betterave et le blé n’ont pas vraiment bougé ».
Au travers des techniciens, des formations, des études de projets et de très nombreux tours de plaine, le groupement s’active sur le terrain pour répondre aux exigences du métier, qu’elles soient économiques, agronomiques, techniques ou encore réglementaires. Cette année, une quarantaine de tours de plaine techniques ou à thèmes ont eu lieu sur les quatre zones du Pithiverais. Le rendez-vous se passe à chaque fois chez un agriculteur différent. Ce suivi des cultures a permis des échanges fructueux et de définir les interventions à réaliser.


« Chaque semaine, un flash technique est envoyé aux adhérents afin qu’ils sachent où ils en sont par rapport à l’évolution des maladies et du parasitisme sur les principales cultures par exemple, a précisé Romain Pilloy. Le Geeta propose aussi l’achat groupé de GNR, l’accès à un groupement d’achat et des voyages d’étude… ».
Comme à chaque assemblée générale, un thème est choisi. Cette année, c'était Biocontrôle et alternatives au glyphosate, par Arvalis. « Tout le monde se pose la question de l’après glyphosate. On constate qu’au niveau des fongicides, les résultats sont positifs avec les biocontrôles, mais par contre pour le désherbage c’est encore très compliqué ». Même Arvalis a reconnu qu’il y a peu de pistes pour le moment en alternatives au glyphosate. « Lorsque l’on regarde les thèmes abordés depuis trente ans, on s’aperçoit que c’est un éternel recommencement, constate le président. Il y a quinze ans, on avait déjà des thèmes sur le climat, la sécheresse, mais aussi des thèmes sociologiques sur l’entente entre les agriculteurs et leur voisinage, ou encore la méthanisation… ».
La réunion s’est terminée par une rétrospective en images des trente années de voyages d’étude, suivie d’un buffet campagnard.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité