Aller au contenu principal

Diversification
Valconie : une croissance irrésistible pour l'entreprise viabonnaise

Alors que sonne l'heure de la récolte de leurs courges à Viabon (Eure-et-Loir), dont ils tirent les graines qu'ils commercialisent, Solenne et Rémi Thévenet développent leur entreprise, Valconie, et étendent leur gamme de produits.

En ce début d'automne sur leur exploitation de Viabon (Eure-et-Loir), Solenne et Rémi Thévenet sont en pleine période de récolte de leurs courges dont ils commercialisent les graines sous différentes formes. Ce qui ne les empêche pas de développer l'entreprise qu'ils ont créée il y a trois ans : Valconie.

Lire aussi : Valconie, la petite grainde courge qui monte, qui monte...

Bien dans ses murs

De fait, en quelques années, celle-ci a bien évolué. Elle dispose désormais d'un vrai local dédié avec un atelier refait à neuf et de l'ensemble des outils nécessaires au stockage, à l'élaboration et au conditionnement des différentes déclinaisons de ses graines de courges. « Cela nous permet de travailler plus sereinement. Nous avons acquis un torréfacteur et une presse à huile. Avant, nous travaillions avec des prestataires, aujourd'hui nous faisons tout de A à Z », souligne Solenne Thévenet.

Ainsi équipée, Valconie va pouvoir explorer de nouvelles gammes de goûts. Car si au départ étaient proposées des graines nature ou torréfiées — ainsi que de l'huile, de la farine et une pâte tartinable —, aujourd'hui, emballées dans un nouveau packaging, les petites graines se déclinent également caramélisées ou salées. En attendant une nouveauté qui devrait arriver d'ici à la fin de l'année… « Nous avons de plus en plus de demandes, les gens apprécient et en parlent, se réjouit l'exploitante. De plus, il y a peu de production en France… Alors, chaque année nous cultivons plus de courges, 13 hectares cette année, 20 l'an prochain ». Et toujours sans pesticides, ni conservateurs.

Vols en série

Mais ce qui soucie en ce moment les exploitants, ce sont les vols de leurs courges alignées en andains sur leurs terres. En effet, leurs parcelles étant toutes situées de part et d'autre de la D10 qui relie Voves à Viabon, elles attirent les convoitises, même si elles ne sont pas destinées à être consommées pour leur chair. Au point qu'ils envisagent d'entourer leur champ d'une clôture électrique…

Encas

En partenariat avec les miels de la famille Billard, Valconie propose une barre encas composée d'amandes, de noisettes, de graines de courges, liées par du miel de fleurs. Un concentré d'énergie, idéal pour les sportifs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité