Aller au contenu principal

ZNT : des millions d’hectares en danger

La FDSEA 45 se mobilise contre le nouvel arrêté sur les zones non traitées prévu pour le mois d’octobre.

Alors que le premier Ministre s’était engagé en septembre 2015 à instaurer une pause réglementaire… le rouleau compresseur de la sur-transposition et de la folie normative continue son chemin !  Cet été, le conseil d’Etat a abrogé un arrêté datant de 2006 règlementant l’usage des produits phytosanitaires. C’est dans ce texte que les règles relatives aux zones non traitées (ZNT) étaient fixées. Ainsi au lieu de suivre la logique de revalider cet arrêté avec un contenu identique, les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture ont en décidé autrement ! Alors que l’agriculture de notre région connait une crise jamais vécue auparavant, les deux ministères ont donc décidé de revoir les règles liées au ZNT avec comme idée en tête : de sucrer des milliers d’hectares aux agriculteurs ! En effet, jusqu’à aujourd’hui, il était établi que des znt étaient nécessaires le long des cours d’eau ainsi que des dispositifs «anti dérives «auprès des lieux sensibles (écoles, maison de retraite,etc.). Avec ce nouvel arrêté que notre chère Ségolène Royal souhaite finaliser courant octobre, sont ajoutés à la liste, les bords de fossé, les bordures de bois, les haies de plus de 5m et les distances initiales des znt décuplées.

Au total, ce sont environ 4 millions d’ha qui seraient retirés de la production française, soit un équivalent chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros !!!

Pour notre département, le tissu agricole et rural des zones les plus fragiles (Berry, Puisaye, Gâtinais de l’Est) serait le plus impacté et n’y survivrai pas. Pour notre syndicat, les revendications sont simples: l’arrêté de 2006 doit être revalidé dans sa forme initiale. Il est hors de question de retirer un seul are de terre de la production.

A l’heure où l’agriculture loirétaine est en grande souffrance, la FDSEA 45 a décidé de mobiliser en urgence l’ensemble des élus et parlementaires du département pour faire entendre la voix du bon sens. Une forte mobilisation est à prévoir…

Illustration schématique de la proposition des ministères.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité