Aller au contenu principal

Cueillette de pommes : anticipons les recrutements

Les arboriculteurs sont invités à faire part de leurs intentions d’embauche pour la cueillette des pommes à venir, afin de se donner les meilleures chances d’un recrutement de saisonniers réussi.

© Archives Horizons - Illustration

Alors que la cueillette des pommes et des poires approche, l’heure est à la préparation des recrutements des cueilleurs pour le comité emploi agricole du Loiret. Malgré le gel et la grêle, une partie des fruits sont au rendez-vous et 12 000 tonnes de pommes sont prêtes à être ­récoltées.

Les arboriculteurs du Loiret ont eu de grosses difficultés l'an dernier pour trouver leurs cueilleurs de pommes et espèrent bien cette année ne pas être obligés de laisser les fruits sur les arbres. Accessibles à tous, ces recrutements constituent localement une véritable opportunité pour ceux, étudiants ou non, qui cherchent un emploi saisonnier. Mais le bouche-à-oreille n’étant plus suffisant et afin d’assurer une visibilité parfaite aux offres d’emploi, l’anticipation est primordiale.

Pour ce faire, le Coveta (Centre orléanais de vulgarisation et d'études des techniques arboricoles) et l’Anefa (Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture) invitent les producteurs du Loiret à leur faire remonter leurs intentions d’embauche via l'adresse mail ­emploi-centre@anefa.org.

La même démarche avait été menée lors de la cueillette des cerises et avait permis de répondre aux besoins des producteurs. En parallèle, afin de présenter les spécificités de la récolte de pommes et d’évoquer les besoins de main-d’œuvre, un point presse sera organisé par la FNSEA 45 mardi 9 août chez David Feuillette, arboriculteur à Bonny-sur-Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Des mesures de restrictions de l’usage de l’eau entrent en vigueur le 15 juillet
En pleine vague de chaleur, la préfecture d'Eure-et-Loir a décidé ce mercredi de restreindre l’usage de l’eau. Des mesures…
Vendredi 8 juillet, à Garancières-en-Beauce. Dans le cadre de l'entraide, Pascal Laya bat la parcelle de colza d'un ami.
L'Eure-et-Loir vit au rythme de la moisson
Depuis le début du mois, la pluie a cédé la place au grand bleu, la moisson bat son plein en Eure-et-Loir. Quelques tours de…
En attente de la fin des travaux, Nicolas Baptiste prépare déjà certaines ­productions.
Une ferme aquaponique s’installe dans le Loiret
Installé à Châtillon-Coligny depuis le 1er novembre dernier, Nicolas Baptiste lance sa propre ferme d’aquaponie baptisée Ferme…
Début juillet à Saint-Martin-en-Bière (Seine-et-Marne).
Moisson : la belle surprise du colza tandis que les protéines décrochent dans les blés
En Île-de-France, la moisson s'est enclenchée précocement, dès le 15-20 juin dans certains secteurs. Grâce à des conditions…
Eau : le préfet annonce de nouvelles mesures de restriction
Le préfet d'Eure-et-Loir, Françoise Souliman, a organisé une rencontre avec la presse le 13 juillet, puis le 20 juillet, à…
Le 21 juillet, à Saint-Germain-le-Gaillard. Pas de pluie, pas de pression. Une quinzaine de jours de travail auront permis de venir à bout de la moisson en Eure-et-Loir cette année.
Une récolte finalement meilleure que prévue en Eure-et-Loir
En dépit d'une certaine hétérogénéité, globalement qualité et rendements sont au rendez-vous de la récolte cette année en Eure-et…
Publicité